A A A
Épargne

Du soleil en vue pour le 4e trimestre

19 septembre 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Malgré les nouvelles économiques déprimantes et les aléas boursiers déconcertants, la maison Oppenheimer Asset Management conseille aux investisseurs de tenir le fort.

« Des jours meilleurs s’en viennent », a promis Brian Belski dans une note à ses clients américains, et les bonnes nouvelles devraient arriver au cours du 4e trimestre de 2011.

En effet, l’histoire enseigne que les 4e trimestres produisent habituellement de solides résultats financiers pour les entreprises, rappelle le chef stratège d’Oppenheimer. Cette tendance est encore plus prononcée lorsque le trimestre précédent n’a pas été bon, comme ce sera le cas cette année. « Depuis 1950, les quatrièmes trimestres sont même ceux qui ont affiché les meilleurs résultats annuels. Nous croyons que l’histoire se répétera en 2011 », a précisé Brian Belski.

L’expert tient à rassurer ses clients au sujet de la crise de la dette en Europe. « Certes, les probabilités qu’on assiste à des défauts de paiement ont augmenté, mais nous n’envisageons pas de risques sérieux de contagion à la zone euro.  Tout ce que nous entendons appuie ce scénario », écrit Brian Belski.

Il justifie également son optimisme avec trois points techniques.

1. Les mesures du sentiment négatif des investisseurs franchissent des sommets. Traditionnellement, cela indique que les marchés boursiers ont atteint leur creux.

2. Les achats de contrats à terme bear sur le S&P 500 ont bondi au cours des dernières semaines et flirtent avec des niveaux « anormalement élevés ». C’est un autre signe que les marchés seraient sur le point d’amorcer une remontée, croit l’expert.

3. Les actions dites « défensives » ont surperformé au cours des quatre derniers mois.

« Lorsque ces trois éléments sont réunis, les marchés connaissent généralement une bonne période », souligne Brian Belski.

Loading comments, please wait.