A A A

Dure décennie pour les fonds mondiaux

11 avril 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Diversifier son portefeuille avec des titres étrangers, est-ce vraiment rentable ? Le journaliste Rob Carrick, du quotidien Globe and Mail, sème le doute. En effet, il a constaté que les fonds d’actions mondiales n’ont rapporté guère plus que les certificats de placement garanti (CPG) au cours des 10 dernières années.

«Si vous aviez acheté un CPG de cinq ans il y a 10 ans et que vous l’aviez renouvelé à l’échéance, vous auriez obtenu un rendement moyen de 3,9 %. Or, seulement sept des 51 fonds d’actions mondiales ont fait mieux au cours de cette période. Du côté des fonds d’actions américaines, c’est à peine deux sur 47», calcule-t-il.

Le pire, souligne-t-il, c’est que de gros noms figurent dans la cave du classement des fonds sous-performants. Ainsi, le légendaire Templeton Croissance affiche 1,45 % sur 10 ans. Mais il y a pire. Le fonds Fidelity Mondial, avec son actif de 1,5 milliard de dollars, n’a réussi à produire que 0,38 %. Le fonds CI Mondial, seulement 1,07 %, et le fonds TD Mondial Select, un très maigre 0,04 %.

Rob Carrick reconnaît que c’est davantage le hausse fulgurante du dollar canadien que l’implosion des actions en portefeuille qui explique la performance désolante de ces produits. Cependant, les investisseurs qui diversifient à l’étranger doivent composer avec cette variable. On a beau dire que, à long terme, les fluctuations de taux de change produisent un effet nul, la réalité, ici, semble démontrer le contraire.

Le journaliste ne balaie pas du revers de la main l’achat de fonds d’actions mondiales. Au contraire, le contexte actuel pourrait même favoriser une incursion dans ce secteur. La valeur du dollar canadien est très élevée vis-à-vis de plusieurs autres monnaies fortes. Les probabilités qu’il recule sont supérieures à celles d’une poursuite folle de son ascension. Mais sait-on jamais, avec la flambée des prix du pétrole et des métaux. ««Si vous examinez comment se comportent les fonds mondiaux depuis les 30 derniers jours, vous verrez des résultats très encourageants», conclut le journaliste.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000