A A A

Durs à battre, les indices boursiers

26 juin 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les adeptes de la gestion indicielle ont d’autres munitions à mettre dans leur cartouchière. La firme Standard and Poor’s vient de publier ses plus récentes cartes de pointage SPIVA sur les indices boursiers par rapport aux fonds à gestion active pour le Canada. Encore une fois, la gestion indicielle semble avoir une longueur d’avance.

Pour le 1er trimestre de 2008, seulement 8,2 % des gestionnaires actifs ont battu l’indice composé S&P/TSX. Dans la catégorie fonds axés sur des titres canadiens, ils s’en sont mieux tirés, 46,3 % d’entre eux ayant affiché un meilleur rendement que l’indice de référence mixte composé S&P/TSX.

Dans la catégorie fonds d’actions canadiennes à petite et à moyenne capitalisation, seulement 24,1 % des gestionnaires actifs ont mieux performé que l’indice complémentaire S&P/TSX.

«Même dans un contexte de turbulence des marchés, la majorité des gestionnaires de fonds à gestion active continuent de produire un rendement inférieur à celui de leur indice S&P de référence. De plus, les résultats des cartes de pointage SPIVA démontrent que les gestionnaires de fonds à gestion active affichent un retard sur leurs homologues "passifs" sur des périodes de un, trois et cinq ans», a souligné Jasmit Bhandal, directeur à Standard & Poor’s.

La gestion active ne semble pas mieux fonctionner pour ce qui est des fonds étrangers. Au cours des 12 derniers mois, le rendement pondéré des fonds d’actions internationales, d’actions mondiales et d’actions américaines à gestion active s’est avéré moindre que celui de l’indice correspondant à chaque catégorie. Le différentiel du rendement s’est élevé à 2,8 %, 0,5 % et 1,4 % en faveur des indices en question.

Par ailleurs, Standard and Poor’s note que la majorité des fonds actifs ont produit un rendement inférieur à celui de leur indice de référence sur des périodes de un, trois et cinq ans. Au cours de la période de cinq ans, par exemple, seulement 13,1 %, 11,9 % et 10,3 % des fonds d’actions internationales, d’actions mondiales et d’actions américaines, respectivement, ont battu les indices de référence S&P/Citigroup EPAC PMI, S&P/Citigroup World PMI et S&P 500.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000