A A A

Earl Jones arrêté, mais la confiance reste entachée

28 juillet 2009 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’arrestation du présumé fraudeur Earl Jones, qui s’est rendu à la Sûreté du Québec lundi 27 juillet, n’aura vraisemblablement que peu d’incidence sur le regain de la confiance des investisseurs envers les conseillers, mis au pilori par association.

« Je travaille d’arrache pied depuis des années à me bâtir une clientèle et une réputation, et voilà que mes clients, au lieu de me parler de température (sujet non négligeable ces temps-ci….), me parlent de ces fraudeurs. Certains m’ont même dit : " J’espère que tu ne partiras pas avec notre magot ! " », nous écrit une conseillère en placements qui souhaite garder l’anonymat. Qu’en pensez-vous ?
Nous recueillons bien sûr toujours vos réactions. N’hésitez pas à nous écrire :

Saskia Ouaknine
Rédactrice adjointe
Conseiller.ca

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000