A A A

Earl Jones : toujours vérifier l’inscription de son conseiller

17 juillet 2009 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

S’ils veulent profiter de la protection prévue par la loi en cas de fraude, les épargnants doivent faire affaire avec un conseiller dûment inscrit, rappelle la Chambre de la sécurité financière (CSF). La mission de cet organisme d’autoréglementation est d’assurer la protection du public en maintenant la discipline et en veillant à la formation et à la déontologie de ses 31 500 membres.Sur le même sujet :

Loading comments, please wait.