A A A

Earl Jones : vos réactions

16 juillet 2009 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

« Encore une fois, des victimes ayant fait confiance à un individu font surface. Depuis plus de 25 ans, j’entends ce genre d’histoire d’horreur », souligne Guy Duhaime, AVC, pl. fin. et président de Groupe Financier Multi Courtage inc., un cabinet de conseillers en sécurité financière et de planificateurs financiers de la région de Montréal. « La seule chose qui change, c’est le taux mensuel de rendement, poursuit-il. Comment des gens sensés peuvent-ils encore croire pareil scénario ? Il y a fraudeur mais il y a aussi des « naïfs », si vous me permettez de rester poli. J’ai eu moi-même à tenter de convaincre d’ex gens d’affaires que la chaîne de Ponzi avait une fin et qu’ils seraient certainement des futures victimes. »Des victimes ont besoin d’aide alimentaire
Au moins six personnes auront possiblement besoin d’une aide de l’organisme Jeunesse au soleil à la suite de leur mésaventure financière avec Earl Jones. Selon l’AMF, celui-ci est soupçonné d’avoir élaboré un stratagème de Ponzi dans lequel une cinquantaine d’investisseurs, dont son frère Bevan, 70 ans, auraient perdu jusqu’à 50 millions de dollars. 

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000