A A A
Économie

Économie du Québec : croissance modérée en vue

20 mars 2013 | Ronald McKenzie

  • envoyer
  • imprimer


Les économistes de la Banque Royale anticipent une croissance modérée pour le Québec en 2013. Le PIB de la Belle Province devrait progresser d’environ 0,8 % en 2012 à 1,2 % cette année.

Les exportations devraient prendre du tonus en raison de la reprise de la construction résidentielle aux États-Unis. Cela stimulera la demande pour les matériaux de construction fabriqués au Québec, y compris les produits du bois.

De plus, des obstacles qui ont pesé lourd sur l’économie l’an dernier sont maintenant choses du passé : long conflit de travail ayant touché la production d’aluminium, hausse de la taxe de vente provinciale et six mois de printemps érable. « Nous entrevoyons des jours meilleurs pour l’économie de la province, surtout en raison de la demande accrue pour ses exportations », a commenté la RBC.

De récentes données indiquent que l’économie québécoise a gagné de la vitesse vers la fin de 2012.

Ainsi, le secteur des services a récemment montré des signes de vigueur, des gains étant enregistrés tant auprès des entreprises que des ménages, y compris un solide rebond dans les services d’enseignement. Le secteur des biens a toutefois continué de présenter des résultats peu uniformes. Les services publics ont inscrit de solides gains de production, mais le secteur de la fabrication a continué de stagner et le secteur de la construction a ralenti.

Près de 92 000 nouveaux emplois ont été créés d’août 2012 à janvier 2013, faisant reculer le taux de chômage provincial à un creux de trois ans de 7,1 % en janvier 2013. De plus, RBC prévoit que l’augmentation du revenu salarial fournira un appui additionnel aux dépenses de consommation en 2013.

À lire : Quelle croissance pour 2013?

Loading comments, please wait.