A A A

EN BREF : BMO Groupe financier acquiert une petite banque américaine

7 juillet 2005 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(08-07-2005)Les municipalités en pleine croissance de la banlieue ouestde Chicago offrent un potentiel que BMO Groupe financier ne veut pas laisserpasser.

Voilà pourquoi elle et sa filiale américaine Harris Bank ontacquis Villa Park Bank, une banque locale qui «jouit d’une bonneréputation» et qui possède deux établissements dansle comté DuPage, situé à environ 30 kilomètres ducentre-ville de Chicago.

Il s’agit d’une acquisition modeste. En effet, au 31 mars 2005,l’actif de Villa Park Bank s’élevait à 288 millionsde dollars américains et le total de ses dépôts, à263 millions.

Le prix d’achat est de 80,6 millions de dollars canadiens.

La transaction n’aura aucune incidence la première annéeet entraînera un faible accroissement du résultat par action avantamortissement de BMO la deuxième année.

À la suite de cette transaction, qui devrait être conclue cetautomne, Harris Bank comptera 173 succursales dans la région de Chicagoet 19 succursales dans le nord-ouest de l’Indiana, en plus d’un réseaude plus de 500 guichets automatiques.

Affaire Norshield : la CVMO prolonge les suspensions d’inscription

(08-07-2005)La Commission des valeurs mobilières de l’Ontario(CVMO)a prolongé jusqu’au 6 octobre prochain la suspension del’inscription de Gestion de placements Norshield de même que celledes fonds Olympus.

Cette décison devrait permettre au séquestre RSM Richter de fairela lumière sur les activités douteuses de ces deux entitésliées.

Le 13 mai dernier, la CVMO suspendait l’inscription d’Olympus,car celle-ci avait exécuté des opérations d’achatset de rachats sans l’aide d’un agent de négociation et deconformité inscrit.

Une semaine plus tard, Norshield subissait le même sort et a ététenue de nommer un contrôleur pour superviser ses activités etses affaires financières en Ontario.

Ces mesures ont été adoptées parce que ni Norshield niOlympus n’ont pu ou voulu expliquer adéquatement la structure desplacements qu’elles offraient aux investisseurs. Notamment, elles ontété incapables de fournir des précisions au sujet des mouvementset de l’emplacement des fonds de leurs clients au cours de l’enquêteconjointe menée par la CVMO, l’AMF et l’Association canadiennedes courtiers en fonds mutuels.

La Financière Sun Life fait une acquisition de 560 millionsde dollars

(07-07-2005)L’assureur de Toronto déboursera 560 millions de dollarscomptants afin d’acheter les sociétés CMG Asia et CommServeFinancial, qui exploitent les activités d’assurance et de rentescollectives de la Commonwealth Bank of Australia à Hong Kong.

Cette acquisition doublera le chiffre d’affaires de la Sun Life en Asie.Elle en fera la septième compagnie d’assurance vie en importanceà Hong Kong au chapitre des revenus de primes. Quelque 1 200 nouveauxagents rejoindront les 500 employés que compte la Sun Life sur ce territoire.

Le potentiel de croissance y est énorme, car à peine 3 % de lapopulation chinoise souscrit à des produits d’assurance de personnes.

La transaction devrait être conclue à la fin du troisièmetrimestre cette année. Elle doit recevoir l’aval des organismesréglementaires de Hong Kong et des Bermudes, et du Bureau du surintendantdes institutions financières du Canada.

BMO enrichit son offre de services en Chine

(06-07-2005)La China Banking Regulatory Commission vient d’octroyer unelicence autorisant la succursale BMO Groupe financier de Guangzhou àoffrir une vaste gamme de services bancaires et de produits financiers libellésen renminbi, la monnaie de la Chine continentale.

C’est une première pour une banque canadienne installéeen Chine. Auparavant, BMO avait la permission de proposer une gamme complètede services bancaires(dépôts, prêts, instruments de financementdu commerce international, etc.), mais en toutes autres devises que le renminbi.

BMO Groupe financier exploite des succursales à Beijing, à Guangzhouet à Hong Kong. La banque a également un bureau de représentationà Shanghai.

La CVMO s’entend avec 5 compagnies de fonds

(05-07-2005)La Commission des valeurs mobilières de l’Ontario(CVMO)a entériné le plan de distribution présentépar les cinq firmes de fonds communs qui ont reconnu, en décembre dernier,s’être livrées à des transactions douteuses nuisiblesà leurs clients.

Les firmes AGF, CI, AIC, Groupe Investors et Franklin Templeton avaient acceptéde retourner 156,5 millions de dollars à leurs clients lésés.Elles avaient jusqu’à la fin de septembre 2005 pour présenterun plan de distribution à faire approuver par la CVMO. Désireusesde régler l’affaire rapidement, elles ont mis les bouchéesdoubles.

Le plan prévoit des versements allant de 21,8(Groupe Investors)à58,8 millions de dollars(AIC). Un intérêt de 5 % court sur lesmontants en jeu. Des chèques seront envoyés d’ici l’automneaux porteurs de parts, accompagnés d’une lettre explicative. Dansle cas où un investisseur détenait plusieurs fonds viséspar le règlement, un montant forfaitaire sera versé.

Les investisseurs sont priés de communiquer avec leur conseiller oudirectement avec les cinq firmes afin de s’assurer que leurs coordonnéespostales sont à jour.


PH&N fait une acquisition et réorganise ses ressources

(05-07-2005)Phillips, Hager & North(PH&N)a signé une ententevisant l’acquisition de BonaVista Asset Management, de Toronto.

Cette transaction, sujette à l’approbation des autoritésréglementaires, permet à PH&N d’accroître sa présencedans le marché de la gestion de placements et de restructurer ses ressourcesdédiées à la recherche de titres américains.

En effet, Carl Lytollis, gestionnaire du fonds d’actions américainesde BonaVista, occupera désormais le poste de vice-président etde chef de la division de recherche de titres américains pour PH&N.Il prendra immédiatement la responsabilité des actifs de titresaméricains sous gestion tout en continuant de gérer le portefeuilled’actions américaines de BonaVista.

Carl Lytollis appliquera un style d’investissement complémentaireà celui de PH&N. Cette façon de faire est utiliséedepuis 1994 pour le fonds d’actions américaines de BonaVista. Ellea permis d’obtenir des rendements à long terme dans le premierquartile.

BonaVista continuera ses activités comme une société distincteet servira directement sa clientèle formée principalement de caissesde retraite, de fondations et de particuliers.

Cette acquisition n’a aucun impact sur les fonds de PH&N ni sur larelation qui lie PH&N à sa clientèle. Les RFG des fonds dePH&N et les frais de gestion des placements ne changent pas non plus. Mêmechose du côté des fonds de BonaVista, de leurs frais ou des relationsavec les clients, où aucun changement n’est apporté.


Liquidnet reçoit l’aval de l’AMF

(04-07-2005)Courtier spécialisé dans la vente de blocs de titres,Liquidnet Canada a reçu de l’Autorité des marchésfinanciers(AMF)l’autorisation de mener au Québec des activitésde courtage de valeurs et de système de négociation parallèle.

Les investisseurs institutionnels pourront donc négocier d’importantsblocs de titres de façon directe et anonyme et profiter de meilleursprix avec peu ou pas d’incidence sur le marché.

Liquidnet Canada est une filiale à 100 % de Liquidnet Holdings Inc.,un courtier américain membre du NASD et de la SIPC, dont le siègesocial est à New York. Fondée en juillet 2004, Liquidnet Canadaest régie par l’AMF et la Commission des valeurs mobilièresde l’Ontario. Elle est membre de l’Association canadienne des courtiers en valeursmobilières et du Fonds canadien de protection des épargnants.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000