A A A

EN BREF : BMO Nesbitt Burns primée par Brendan Wood

14 juillet 2005 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(14-07-2005)Pour une 25e année consécutive, le courtier BMO NesbittBurns(ou une des maisons qui l’ont précédé)s’estclassé premier pour la qualité de son service de recherche surles actions lors du sondage Brendan Wood International.

Menée auprès de 386 investisseurs institutionnels, l’étudea pour but d’évaluer les équipes de recherche et les analystesfinanciers en fonction de la qualité de leurs idées, de leur connaissancedu secteur, du niveau de service offert et de l’utilité de leurstravaux pour les investisseurs institutionnels.

BMO Nesbitt Burns s’est démarqué dans les catégoriesmeilleurs messages de début de journée, meilleure publicationde recherche, meilleur site Internet et meilleure diffusion de nouvelles surle Web.

Brendan Wood International est une société indépendanted’experts-conseils qui fournit des renseignements stratégiqueset des conseils aux institutions financières et aux grandes sociétésactives sur les marchés financiers internationaux.

Jocelyne Houle-LeSarge obtient le prix Mérite du CIQ

(13-07-2005)La directrice générale de l’Institut québécoisde planification financière(IQPF)a reçu cette distinction duConseil interprofessionel du Québec(CIQ)pour sa «contributionremarquable au développement de sa profession et au régime professionnelquébécois».

Membre à vie de l’Ordre des CGA du Québec, Jocelyne Houle-LeSargecompte de nombreuses réalisations dont «plusieurs ont eu un impactimportant sur le développement de l’Ordre des CGA du Québecet ont contribué à l’évolution de la profession comptabledans le respect des valeurs du système professionnel québécois»,précise le CIQ.

Jocelyne Houle-LeSarge est directrice générale de l’IQPFdepuis 2002 et siège au comité exécutif. Elle agit aussirégulièrement à titre de conférencière oud’animatrice dans le cadre de différents événements.


L’Union-Vie achète le portefeuille d’assurance vie individuelled’ACA Assurance

(13-07-2005)Il s’agit d’une 10e acquisition pour l’Union-Viequi renforce ainsi son principal créneau. La transaction n’estpas majeure, mais elle représente tout de même le transfert dequelque 16 000 polices individuelles émises par ACA Assurance avant 1997.

Jacques Desbiens, pdg de l’Union-Vie, a indiqué que cette acquisitionapportera annuellement environ 3 millions de dollars de primes(150 millionsde dollars de capital assuré)au groupe financier basé àDrummondville.

ACA Assurance et l’Union-Vie ont également conclu une entented’impartition de 10 ans selon laquelle l’Union-Vie administreratoutes les polices vie individuelle émises par ACA Assruance depuis 1997.

Afin de mieux concentrer ses ressources, l’Union-Vie cède àACA toutes ses activités liées à l’assurance créancierdestinées aux concessionnaires d’automobiles et de véhiculesrécréatifs. Les détails de la transaction n’ont pasété divulgués.

L’Union-Vie distribue ses polices par le truchement d’un réseaude 2 000 conseillers indépendants. Avec des actifs de 429 millions dedollars, elle occupe le 21e rang au Canada parmi les compagnies d’assurances.

AGF se départit d’Unisen Holdings

(12-07-2005)Afin de se «concentrer pleinement sur [ses] activitésde placement de base» et de dégager des liquidités, la Sociétéde Gestion AGF a conclu un accord pour vendre sa filiale Unisen Holdings àCitigroup Global Transaction Services(GTS).

La transaction, évaluée à 122 millions de dollars, serapayée comptant et devrait être conclue d’ici la fin de l’année.

Unisen Holdings est un fournisseur de services administratifs et d’impartitionpour l’industrie des services financiers. Son siège social està Mississauga, en Ontario. Elle emploie plus de 1 000 personnes, dont950 resteront au sein d’Unisen, alors que quelque 100 autres retournerontchez AGF.

Unisen sera entièrement intégrée dans Citigroup et continuerade s’occuper de tous les clients existants. Elle continuera égalementde servir AGF et les fonds communs AGF en vertu d’un accord de servicesde 10 ans qui entre en vigueur après la signature de l’accord.

«En nous associant à Citigroup, nous accroissons nos économiesd’échelle et donnons à nos clients accès aux meilleursservices à la clientèle et administratifs professionnels»,a noté Blake Goldring, président et chef de la direction d’AGF.

Les porteurs de parts de fonds AGF ne seront pas affectés par cettetransaction. En effet, pour les trois années qui suivent la signaturede l’accord, précise AGF, le ratio des frais de gestion de chaquefonds AGF restera à son niveau actuel, ou diminuera.

L’ACCOVAM tiendra sa 8e conférence de formation continue

(11-07-2005)Le Conseil de section du Québec de l’Association canadienne descourtiers en valeurs mobilières(ACCOVAM)convie les professionnels del’industrie des services financiers à sa 8e conférence annuelleFormation continue qui aura lieu le jeudi le 29 septembre 2005 à Montréal.

Cette journée de formation donne droit à 6 crédits deformation continue en matière de conformité et 1 créditde formation continue en développement professionnel, ou bien à7 crédits de formation continue en développement professionnel.

Plusieurs conférenciers figurent au programme, dont Anne-Marie Hubert(Ernst & Young), Paul Bourque(ACCOVAM), Mario Lavallée(Finlab),Michael Jantzi(Jantzi Research Associate)et Denis Durand(Jarislowky Fraser).

L’événement se tiendra au Centre Mont-Royal, 2200, rueMansfield. Pour vous inscrire en ligne, cliquezici :

Les ACVM uniformisent la dispense de prospectus et d’inscription

(11-07-2005)Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières(ACVM)continuent leur effort d’harmonisation de la réglementationen publiant le règlement 45-106 sur les dispenses de prospectus et d’inscription.

Ce règlement, qui entrera en vigueur le 14 septembre 2005, sera de portéenationale. Il remplacera les diverses mesures spécifiques à chaqueorganisme de réglementation provincial et territorial.

«Les émetteurs bénéficieront d’un guichetunique; ils n’auront plus à se conformer à plusieurs dispositionslégislatives différentes pour avoir accès au marchédispensé», a dit Jean St-Gelais, président des ACVM.

Le règlement 45-106 a pour but de simplifier le travail des intervenantsdu marché et de leur faire économiser de l’argent. Il uniformiseles définitions et les interprétations de concepts importants.En vertu de ce règlement, un émetteur qui désire se prévaloird’une dispense pour effectuer un placement auprès d’investisseursqualifiés ou à l’occasion d’un regroupement d’entreprisesà l’échelle du pays, par exemple, n’aura àprendre en compte qu’une seule dispense.

Pour lire le règlement 45-106, cliquezici.

Loading comments, please wait.