A A A

En bref – Fondation Universitas reçoit une certification externe – Attention : faux communiqué en circulation – Payantes, les fiducies de revenu – Hausse des prix des matériaux de base – CMA, un titre professionnel recherché – Des emplois à l’OIRPC

29 mai 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

En bref semaine du 29 mai au 2 juin 2006

Une première au Canada – Fondation Universitas reçoit une certification externe

(02-06-2006)Le 10 février dernier, la fondation Universitas du Canada a obtenu une certification externe relativement à sa gestion des régimes collectifs de plans de bourses d’études.

Attribuée par Eckler associés Ltée, une firme indépendante d’actuaires, cette reconnaissance atteste que les méthodologies utilisées et les hypothèses formulées par Universitas sont équitables, appropriées et bien documentées. Les trois processus certifiés sont l’établissement des tables de dépôts, la répartition des revenus nets annuels et l’établissement des niveaux de bourses versées.

La Fondation Universitas est le seul organisme de REEE collectif a détenir une telle certification.

Attention : faux communiqué en circulation

(01-06-2006)L’Autorité des marchés financiers(AMF)tient à informer les professionnels de l’industrie des services financiers qu’un courriel frauduleux, émis au nom de l’AMF, circule présentement sur le Web.

Ce courriel emprunte illégalement le logo et l’entête des communiqués habituellement diffusés par l’AMF. Il met en garde les assureurs contre une compagnie d’experts-conseils(Experts-Conseils CEP inc.).

L’AMF « se dissocie complètement des propos tenus dans ce courriel frauduleux. Elle tient également à préciser qu’elle n’est aucunement impliquée dans l’envoi de ce faux message et que les personnes identifiées ne sont pas des employés de l’Autorité, comme on veut le laisser croire ».

L’AMF essaie de retracer l’origine de ce message et prendra les mesures appropriées pour punir les délinquants.Payantes, les fiducies de revenu

(31-05-2006)Avec les hausses successives de taux d’intérêt, on pourrait croire que les fiducies de revenu ont sabré dans les distributions qu’elles versent à leurs porteurs de parts. Eh bien, c’est tout le contraire qui s’est produit, estime Dirk Lever, analyste à RBC Marché des capitaux.

Depuis le début de 2005, Dirk Lever a calculé que 123 fiducies de revenu ont procédé à 214 augmentations du montant de leurs distributions, sans compter les 28 distributions « spéciales » qu’elles ont effectuées.

En comparaison, seules 27 fiducies de revenu ont dû diminuer leurs distributions. Dirk Lever n’a recensé que 37 réductions depuis 2005.

En moyenne, les augmentations de distributions ont été de 13 %, ce qui a entraîné une hausse moyenne des cours de 2 % le lendemain de l’annonce de la bonne nouvelle. À l’opposé, les diminutions ont été de l’ordre de 42 %, provoquant une chute moyenne de 16 % du prix des parts le lendemain.

Sur les 214 augmentations de distributions, le tiers(72)ont eu lieu dans le secteur de l’énergie. Mais la plupart des autres secteurs, incluant les fiducies d’affaires, d’infrastructure et de placement immobilier ont également récompensé leurs investisseurs.

Hausse des prix des matériaux de base

(31-05-2006)Après deux mois consécutifs de recul, l’indice des prix des matériaux de base de la Banque Scotia a crû de 5,4 % en avril.

Selon la Scotia , ce sont les métaux qui volent la vedette ces temps-ci. Elle note que le cours des métaux de base et des métaux précieux a connu une montée spectaculaire entre fin de mars et le 12 mai.

Ainsi, l’indice des métaux et des minéraux a grimpé de 10,2 % en avril jusqu’à un niveau de 34,1 % supérieur au précédent sommet, en juin 1988. Malgré la « correction sévère » que les marchés ont essuyée au cours des deux dernières semaines, la Scotia prévoit que son indice grimpera encore plus en mai.

L’indice du pétrole et du gaz a pour sa part bondi de 6 % en avril. « Les prix devraient demeurer élevés en raison d’une saison des ouragans très actives aux États-Unis en 2006 selon les projections, ce qui devrait maintenir les prix du brut au delà des 70 $ US », ont souligné les économistes de la Scotia.

CMA, un titre professionnel recherché

(29-05-06)Les employeurs qui ont à pourvoir des postes de cadres moyens et supérieurs en gestion financière recherchent de plus en plus des comptables en management accrédités(CMA), révèle un sondage EKOS mené pour le compte de CMA Canada.

Selon l’étude, les professionnels de la gestion financière qui ont acquis la formation de CMA surclassent les détenteurs d’autres titres en finance et en gestion(comme les CA, les CGA et les MBA)dans la contribution qu’ils apportent au succès de l’organisation. Ils maîtrisent un vaste éventail de compétences, parmi lesquelles on trouve la résolution de problèmes analytiques, la gestion de projets et la mise en œuvre de stratégies, note CMA Canada.

« L’intérêt pour le titre de CMA s’est remarquablement accru depuis deux ou trois ans. Les employeurs apprécient les CMA en apprenant à connaître les atouts du titre et en mesurant les avantages dont ces professionnels peuvent doter leurs organisations en matière de création de valeur », souligne l’organisme.

Des emplois à l’OIRPC

(29-05-06)L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada(OIRPC)a l’intention de faire passer son effectif de 170 à 300 employés au cours de la prochaine année. En outre, l’organisme envisage d’ouvrir des bureaux à l’étranger afin de prospecter de nouvelles occasions d’investissement.

L’OIRPC a également annoncé jeudi dernier qu’elle retenait les services de deux gestionnaires externes, CB Richard Ellis Group et ING Clarion, pour effectuer des investissements dans le secteur des fiducies de placement immobilier. L’OIRPC leur a confié un capital de 400 millions de dollars américains.

La caisse de retraite a indiqué qu’elle embaucherait des gestionnaires d’obligations à rendement réel et qu’elle améliorera sa diversification géographique en investissant dans les marchés en émergence.

L’OIRPC est l’équivalent canadien du Régime des rentes du Québec. Cette société d’État gère les cotisations de quelque 16 millions de travailleurs canadiens. Au 31 mars 2006, son actif consolidé s’élevait à 98 milliards de dollars.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000