A A A

EN BREF : TD Canada Trust arrive au 1er rang – Une poussée du S&P 500

29 août 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Service à la clientèle : TD Canada Trust arrive au 1er rang

Pour une troisième année consécutive, la Banque TD Canada Trust a coiffé au fil d’arrivée ses quatre principales concurrentes au chapitre du service à la clientèle, révèle un sondage mené par la société Synovate.
 
TD Canada Trust a raflé la première place pour ce qui est de la qualité d’ensemble du service à la clientèle, l’accès aux succursales, le traitement de l’information et les communications, l’offre de produits et de services financiers, les guichets automatiques et les transactions bancaires en ligne.

De toutes les banques soumises à l’épreuve de Synovate, c’est elle que les clients  recommanderaient le plus à leur famille et à leurs amis. « On ne peut demander mieux, et c’est une extraordinaire reconnaissance à l’égard du dévouement des employés de TD Canada Trust qui font toujours le maximum pour offrir le meilleur service possible à la clientèle », a souligné Tim Hockey, chef de groupe, services bancaires personnels, et coprésident, TD Canada Trust.

Synovate note que les cinq principales banques canadiennes continuent d’améliorer leurs services pour répondre aux besoins de la clientèle, et que cela se voit dans leurs résultats financiers.

Réalisé chaque année depuis 1987, le sondage Synovate sur le service à la clientèle dans les grandes banques a été effectué de juillet à la mi-août 2007 auprès de 17 500 consommateurs canadiens.

Les investisseurs qui paniquent annoncent une poussée du S&P 500

À la suite des turbulences des marchés boursiers, un indicateur du sentiment des investisseurs développé par la firme américaine Citigroup Global Markets a tombé la semaine dernière dans la zone « panique ». Plutôt que de s’en inquiéter, Tobias Levkovich s’en réjouit, rapporte le Globe and Mail.

C’est que le chef stratège des placements américains chez Citigroup a constaté que lorsque cet indicateur sombre en territoire très négatif, il s’en suit une remontée de l’indice S&P 500 dans les 12 mois qui suivent. Citigroup estime à 98 % les probabilités que ce scénario se reproduise. En moyenne, l’indice progresse de 20. Compte tenu de ces données, Tobias Levkovich calcule que le S&P 500 terminera l’année à 1 600 points. Au moment de mettre en ligne, il affichait 1 439 points, ce qui représenterait un gain de 11 %.

L’indicateur du sentiment des investisseurs de Citigroup tient compte de plusieurs facteurs, comme le ratio put-call et le niveau de liquidités dans les portefeuilles.

Citigroup n’est pas la seule institution à avoir noté une chute du sentiment des investisseurs. Depuis le début du mois d’août, l’indice UBS/Gallup enregistre un recul de 14 points. À 73 points, il a atteint son plus bas niveau de l’année.

Loading comments, please wait.