A A A

EN BREF : Trimark/Edward Jones/RBC

9 janvier 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Trimark perd un gestionnaire de calibre

Tye Bousada, vice-président à Placements AIM Trimark et cogestionnaire du réputé Fonds Trimark, a remis sa démission mardi dernier. Celle-ci sera effective à compter du 16 janvier prochain.

C’est son employeur qui a annoncé la nouvelle. Aucun détail n’a été divulgué. Tye Bousada sera remplacé par Bruce Harrop, gestionnaire principal du fonds Trimark mondial équilibré. Ce dernier ira donc seconder Dana Love qui pilote le Fonds Trimark, lauréat 2002 et 2007 du prix du meilleur fonds mondial décerné dans le cadre du Canadian Investment Award.

Tye Bousada vient grossir les rangs des départs chez AIM Trimark. En août dernier, Geoff MacDonald, qui gérait environ 12 milliards de dollars d’actifs, remettait sa démission. Quelques semaines plus tard, Patrick Farmer, chef des placements, l’imitait à son tour.

Edward Jones, un employeur de choix

Six en six pour la société de services financiers Edward Jones, qui figure encore une fois parmi les 50 employeurs de choix au Canada, selon le classement effectué par le magazine Report on Business et le quotidien La Presse. Cette année, Edward Jones s’est classée au 5e rang.

« Nous ne tenons jamais ce prestigieux honneur pour acquis et nous sommes fiers de la tradition d’excellence et d’accomplissement de nos sociétés affiliées. Nous poursuivons tous le même objectif : servir les investisseurs individuels sérieux qui visent les placements à long terme. Comme cette stratégie gagnante aide nos clients à atteindre leurs objectifs financiers, nous nous attendons à de nombreuses années de réussite », a déclaré Gary Reamey, associé principal d’Edward Jones au Canada.

Cette année, l’étude sur les employeurs de choix fait état des recherches effectuées par le magazine Report on Business et par Hewitt Associates, chef de file mondial de l’impartition et de la consultation en ressources humaines. D’après Hewitt, le meilleur indicateur des employeurs de choix est l’engagement de leurs employés, qui permet de déterminer à quel point les valeurs fondamentales et les objectifs des dirigeants correspondent à ceux de leur effectif.

« Le classement obtenu par Edward Jones dans cette étude est particulièrement évocateur, car il repose sur l’opinion de nos conseillers en investissement, administrateurs de succursales et associés du siège social », a ajout. Gary Reamey.

RBC améliore la protection offerte aux entrepreneurs

RBC Banque Royale vient de lancer une option d’assurance invalidité dans le cadre de son programme d’assurance prêts aux entreprises.

S’il est atteint d’une maladie ou d’un accident corporel grave, un entrepreneur verra les versements sur les emprunts et sur les prêts hypothécaires pris en charge par l’assurance. Selon RBC, cette option aide à réduire le stress financier du propriétaire assuré et « permet à l’équipe de direction de se concentrer sur les activités de l’entreprise ».

C’est la Sun Life du Canada qui gère ce plan de protection, qui comprend également une assurance vie et une assurance décès et mutilation accidentels.

RBC Banque Royale dit être la première des grandes banques canadiennes à offrir une telle option sur des prêts aux entreprises.

Loading comments, please wait.