A A A

En janvier, les fonds d’actions étrangères se maintiennent en tête de peloton

5 février 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(05-02-2007)Après une année 2006 remarquable, les fonds communs et distincts composés d’actions étrangères ont poursuivi leur lancée en janvier. Selon les données provisoires de Morningstar Canada, 10 de ses 42 Indices de fonds, tous représentant des catégories de fonds d’actions qui investissent principalement en dehors du Canada, ont progressé de plus de 2 %.

« Vingt et un des 23 marchés développés composant l’Indice mondial MSCI affichaient des gains en janvier, indiquait Philip Lee, analyste de fonds auprès de Morningstar Canada. Cet indice, qui prend le pouls des marchés d’actions mondiales, s’est élevé de 1,8 %(en devises locales)pendant le mois. En particulier, les données émanant des États-Unis ont laissé présager que la plus grande économie au monde connaîtrait un atterrissage en douce plutôt qu’une récession, ce qui a permis aux marchés boursiers américains de maintenir leur cadence. Cette réalité a alimenté les fonds d’actions mondiales puisque les actions américaines représentent une portion substantielle de leurs actifs. »

Les catégories spécialisées dans les actions à petite et moyenne capitalisation s’en sont particulièrement bien tiré le mois dernier en devançant, la plupart du temps, leurs contreparties à grande capitalisation. L’Indice Actions É-U Petite et moyenne capitalisation Morningstar Canada enregistrait le troisième meilleur résultat parmi tous les indices de fonds(+3,5 %), suivi par l’Indice Actions Monde Petite et moyenne capitalisation Morningstar Canada(+2,9 %).

En janvier, l’Indice Actions Soins de la santé atteignait la plus haute marche du podium avec un bond de 3,8 %. « Le secteur des soins de la santé peut s’avérer volatil puisqu’il dépend fortement d’événements comme le développement d’un nouveau médicament ou les activités de fusion et acquisition », a précisé M. Lee.

Au deuxième rang, l’indice de fonds qui piste la catégorie Actions Immobilier obtenait un rendement de 3,6 %. Même si cette catégorie Morningstar est la plus petite parmi celles ciblant les fonds d’actions, ses rendements au cours des sept dernières années se sont étalés entre 3,6 % en 2002 et 28,4 % en 2006.

L’Indice Actions É-U Morningstar, lui, a amorcé l’année avec un surplus de 2,6 %, en partie grâce à la force inattendue des indicateurs économiques chez nos voisins du Sud. Cette situation a amené la Réserve fédérale américaine à préserver son taux d’intérêt directeur à 5,25 %. Les fonds d’actions américaines ont également profité de l’appréciation de 1,2 % du dollar américain par rapport au huard.

L’Indice Actions Europe, qui avait clos l’année 2006 en troisième position grâce à une progression de 33,7 %, s’est enrichi de 2,2 % en janvier, principalement grâce à la croissance en Allemagne et à la hausse de 2,1 % de la livre britannique par rapport au dollar canadien. Parmi les autres principales catégories de fonds d’actions, l’Indice Actions Monde avançait de 2,1 %, Actions International, de 2 %, Actions Asie/Région Pacifique, de 1,2 % et Actions Marchés émergents, de 0,8 %.

Tout comme en 2006, les fonds d’actions canadiennes ont, quant à eux, continué à traîner de la patte par rapport aux fonds d’actions étrangères en janvier. L’indice Actions Canada 90 %, principalement axé sur les actions à grande capitalisation, a gagné 0,8 %, le même rendement que l’Indice S&P/TSX 60. Pour sa part, l’Indice Actions Canada 50 %, dont jusqu’à 50 % des actifs peuvent être investis dans des placements étrangers, montait de 1,5 %. Suivant la tendance mondiale, les fonds canadiens à petite et moyenne capitalisation ont devancé leurs homologues à grande capitalisation, mais avec un écart moins prononcé. L’Indice Actions Canada Petite et moyenne capitalisation a grimpé de 1,6 % pendant le mois.

En gros, 37 des 42 Indices de fonds Morningstar Canada se sont assuré des gains en janvier. Les cinq en baisse sont des catégories de titres à revenu fixe : les indices Revenu fixe Canada Longue durée(-0,6 %), Revenu fixe Canada Indexé à l’inflation(-0,3 %), Revenu fixe Canada Base(-0,3 %), Revenu fixe Monde(-0,1 %)et Revenu fixe Canada Courte durée(-0,1 %).

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000