A A A

En juin, l’emploi augmente au Canada; le taux de chômage reste stable

8 juillet 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Selon les dernières données de Statistique Canada, après des mois d’avril et de mai stables, l’emploi au Canada a repris son ascension en juin, grâce à une hausse estimée à 35 000. Malgré cette croissance, le taux de chômage s’est maintenu à 6,1 % pour un cinquième mois consécutif, à cause de l’augmentation de la population active à la recherche d’un emploi.

Grâce à la progression de juin, la hausse totale de l’emploi au cours des premiers six mois de 2007 atteint environ 197 000, ou 1,2 %, soit un taux de croissance comparable à celui enregistré à la même période en 2006.

Pour un deuxième mois de suite, le travail à temps plein a progressé en juin, alors que celui à temps partiel a chuté.

Durant le même mois, le nombre de travailleurs a crû au Québec, en Alberta et au Nouveau-Brunswick. Au premier semestre de 2007, plusieurs provinces ont enregistré des taux de croissance de l’emploi supérieurs à la moyenne nationale de +1,2 % : le Nouveau-Brunswick(+3,1 %), l’Alberta(+2,5 %), la Colombie-Britannique(+1,9 %), le Québec(+1,8 %)et le Manitoba(+1,6 %). Cependant, l’emploi a reculé à Terre-Neuve-et-Labrador et en Saskatchewan.

En Ontario, qui comprend près de 40 % des travailleurs du pays, l’emploi s’est haussé de 0,4 % seulement dans les six derniers mois. La croissance de l’emploi en Nouvelle-Écosse et à l’Île-du-Prince-Édouard est également restée sous la moyenne nationale.

En juin, l’emploi a connu ses plus fortes progressions dans les commerces de détail et de gros, les services aux entreprises, les services relatifs aux bâtiments et les autres services de soutien, ainsi que dans les services d’enseignement. Toutefois, il a continué de décliner dans le secteur de la fabrication.

Durant le premier semestre de 2007, l’emploi manufacturier a fléchi de 4,3 %, alors qu’il a fortement augmenté dans un certain nombre de branches d’activité : information, culture et loisirs, hébergement et services de restauration, construction, services publics et commerce.

Loading comments, please wait.