A A A
Argent

Encore trop de Canadiens sans testament

8 mai 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les résultats d’un récent sondage mené pour l’assureur Lawpro indiquent que vous devriez jeter un coup d’œil sur la planification successorale de vos clients.

En effet, l’étude révèle que la majorité des Canadiens adultes (56 %) n’ont pas de testament signé et que 24 % des participants qui ont 55 ans ou plus se retrouvent dans cette situation. Elle constate aussi que 71 % des personnes interrogées n’ont pas de procuration non plus.

Les trois principales raisons invoquées pour ne pas faire de testament sont banales : coût trop élevé du document, ignorance de savoir par où commencer et être trop jeune pour que cela en vaille la peine. Les femmes, plus que les hommes, ont tendance à ne pas tester.

À juste titre, Lawpro souligne que l’absence de testament « peut s’avérer être une source de litiges et de dissensions dans une famille, dans un contexte où celle-ci est déjà affectée par le deuil ». En fait, une personne qui meurt ab intestat est assurée de plonger sa succession dans le pétrin, à plus forte raison si elle a un conjoint et des enfants.

C’est d’autant plus dommage que la préparation d’un testament n’est pas une opération très onéreuse, et ce n’est pas si compliqué que l’on pourrait le penser. « Avoir recours aux services d’un notaire ou d’un avocat pour la rédaction d’un testament peut être aussi peu cher que l’accès à Internet pour un an! », signale Lawpro.

Quant à ceux qui ont un testament, ils le font préparer lorsqu’ils ont traversé une étape charnière de leur vie. Ainsi, avoir un enfant (30 %) et changer d’état civil (20 %) sont les principaux événements susceptibles d’inciter les Canadiens d’âge adulte à tester. Le sondage de Lawpro montre que 13 % des Canadiens ont été motivés de signer un testament en procédant à l’acquisition d’une maison ou d’un condo.

« Acheter une maison est l’une des plus grosses dépenses que l’on fait dans sa vie. Comme les services d’un notaire sont requis de toute façon dans le processus d’achat, c’est le moment idéal pour les nouveaux propriétaires d’obtenir leur testament et un mandat [en prévision de l’inaptitude] », conseille Lawpro.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000