A A A
Épargne

Endettement : les étudiants sont plus inquiets que leurs parents

23 juillet 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Même si neuf parents sur 10 (90 %) affirment connaître « approximativement » le montant des dettes de leur enfant, seuls 78 % de ces derniers partagent cet avis, indique un sondage national publié hier par la Banque Royale.

Menée en ligne du 6 au 20 juin par Ipsos Reid auprès de 1 180 jeunes de 17 à 24 ans de niveau postsecondaire et de 971 parents d’étudiants du même niveau, cette enquête montre que les adultes en savent moins qu’ils ne le pensent au sujet des finances de leur progéniture.

En effet, tandis que plus de la moitié des étudiants (55 %) déclarent leur avoir parfois caché le montant de leurs dépenses, seuls 33 % des parents croient que leur enfant a déjà agi de la sorte.

La grande majorité (76 %) des étudiants ont par ailleurs confiance en leur propre capacité à gérer leurs finances, même si 87 % d’entre eux reconnaissent qu’ils ont encore beaucoup à apprendre à ce sujet.

Quête d’autonomie

Près de neuf parents sur 10 (89 %) jugent en outre qu’ils ont été de bons modèles en matière de comportement financier, un avis partagé par 80 % de leurs rejetons.

Le sondage révèle également que, dans leur quête d’autonomie et leur désir de ne pas dépendre de leur famille, les étudiants, plus que leurs parents, s’inquiètent à l’idée de s’endetter pour payer leurs études ou que leurs épargnes ne couvriront pas tous leurs frais scolaires (57 % des parents, comparativement à 71 % des étudiants).

« Les discussions sur les finances ne sont pas toujours faciles, mais elles sont nécessaires, affirme RBC. L’investissement dans l’éducation est souvent l’affaire de plusieurs personnes, y compris les parents. C’est pourquoi il faut discuter ouvertement du financement des études, ainsi que des responsabilités de chacun à cet égard. »

Et une fois que les bases ont été jetées, « les parents et leurs enfants doivent poursuivre le dialogue et mettre en pratique les conseils visant une gestion responsable des dépenses, afin que les fonds soient suffisants pour toute la durée de l’année scolaire ».

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques