A A A
Épargne

Endettés à 162 %

16 octobre 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


La dette moyenne des ménages canadiens est plus élevée qu’on ne le croyait. Elle n’est pas de 151 % du revenu disponible, comme l’avait établi Statistique Canada en mars dernier, mais plutôt de 162 %!

L’agence fédérale a obtenu ce résultat révisé en supprimant les institutions sans but lucratif (ISBL) au service des ménages, ce qui a contribué à faire augmenter le ratio de dettes. Les ISBL, dit Statistique Canada, ont eu un effet modérateur sur les précédentes estimations. Globalement, la dette des ménages canadiens sur le marché du crédit se chiffre maintenant à 1 610 milliards de dollars, au lieu de 1 590 milliards.

La Presse Canadienne note que le ratio d’endettement de 162 % correspond au taux observé aux États-Unis avant l’effondrement du marché immobilier au pays de l’oncle Sam. Souhaitons que le contexte soit différent au Canada.

Quand même, tout n’est pas sombre. En effet, la révision méthodologique de Statistique Canada pousse à la hausse la valeur nette des ménages par habitant, qui passe ainsi de 182 900 $ à 190 800 $. La majorité de cette hausse est attribuable à « une meilleure évaluation des actions non cotées. Ces dernières sont maintenant comptabilisées à la valeur marchande, plutôt qu’à la valeur comptable », explique Statistique Canada.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000