A A A
Épargne

Épargne : pourquoi les baby-boomers ne tiendront pas leurs résolutions 2011?

12 juillet 2011 | Anaïs Chabot | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

personne_age_retraite_client_boomer_aine_425Alors que les baby-boomers affirmaient en début d’année que l’épargne-retraite serait leur priorité absolue en 2011, force est de constater que la majorité d’entre eux ne réussiront pas à atteindre les objectifs fixés en janvier.

C’est ce qui ressort d’un nouveau sondage commandité par la banque CIBC. Le coup de sonde dévoile qu’après six mois, 30 % des baby-boomers âgés entre 45 et 64 ans considèrent qu’ils n’ont pas assez épargné jusqu’à maintenant et 17 % affirment que leur épargne est « très faible ». Cependant, 42 % des boomers se disent satisfaits du montant qu’ils ont pu mettre de côté depuis le début de l’année.

Ce sondage de CIBC révèle aussi que 53 % des boomers canadiens ont un plan d’épargne mensuel. Au Québec, ce pourcentage est de 51 %. Plus de la moitié des baby-boomers canadiens (58 %) font un budget mensuel alors que 61 % d’entre eux affirment avoir eu une rencontre au cours de la dernière année avec un conseiller. Les Québécois sont un peu plus nombreux à faire un budget (60 %) mais moins de boomers (59 %) ont rencontré un conseiller.

« Bien que les boomers aient fait le premier pas important qui consiste à considérer la retraite comme leur principale priorité financière, certains doutent des progrès réalisés jusqu’à maintenant en 2011 en matière d’épargne, a relevé Christina Kramer, vice-présidente à la direction, Distribution Détail et Stratégie des canaux, Banque CIBC. Il est clair que l’épargne est une priorité pour les Canadiens qui approchent l’âge de la retraite, et le fait que la moitié seulement des personnes formant la plus importante tranche d’âge du Canada donnent à penser qu’encore plus de boomers devraient se mettre à épargner de façon régulière. »

Plus positivement, le sondage prouve par ailleurs qu’avoir un plan financier en vue de la retraite est avantageux. Soixante-dix pour cent des baby-boomers qui se disent satisfaits de leur épargne retraite ont un plan financier mensuel et 72 % affirment qu’ils ont vu un conseiller au cours de 12 derniers mois. Chez ceux qui sont insatisfaits de leur épargne, seulement 32 % ont une planification financière mensuelle et 48 % affirment avoir rencontré un conseiller.

Loading comments, please wait.