A A A
Épargne

Épargnez davantage, conseille la génération X aux plus jeunes

6 octobre 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

tirelire_epargne_CELI_425Plus de quatre Canadiens sur cinq issus de la génération X auraient souhaité être plus responsable financièrement, révèle un sondage de TD Canada Trust. S’ils pouvaient à nouveau avoir 25 ans, ces personnes qui sont aujourd’hui âgées de 31 à 45 ans feraient trois choses :

1. Épargner davantage chaque mois.

2. Rembourser leurs dettes.

3. Ouvrir un compte d’épargne-retraite.

Pour vérifier si les jeunes de la génération Y, qui ont entre 18 et 30 ans, ont un regard différent en matière d’épargne, TD Canada Trust les a sondés également. Certains résultats sont surprenants.

Par exemple, 26 % de tous les participants (X et Y confondus) affirment que le meilleur conseil financier qu’ils ont reçu provenait d’un professionnel des services financiers, tandis que 24 % soulignent qu’il provenait de leur père. Les mères occupent la troisième position, avec 15 % des votes.

Fait intéressant, les Canadiens de la génération X sont deux fois plus susceptibles que les « Y » à dire que le meilleur conseil reçu provenait d’un conseiller professionnel (30 % contre 17 %). La génération Y est deux fois plus encline que les « X » à dire que le meilleur conseil financier reçu provenait de leur mère (24 % contre 11 %). La proportion d’individus qui estiment que le meilleur conseil reçu provenait de leur père est presque égale pour les deux groupes d’âge.

Lorsqu’on leur a demandé quels étaient les trois meilleurs conseils financiers qu’ils ont reçus, les « X » et les « Y » partagent sensiblement le même avis. Les bons conseils qui sont ressortis le plus souvent sont :

  • attendre d’être en mesure de payer les achats au comptant afin d’éviter les dettes (génération X : 26 %; génération Y : 33 %);
  • commencer à investir tôt (génération X : 23 %; génération Y : 19 %); et
  • épargner au moins 10 % des revenus gagnés chaque mois (14 % des deux générations).

Quant aux pires conseils, tant les « X » que les « Y » disent les avoir reçus de leurs amis. Ne pas se soucier des dettes pendant leur jeunesse et ne payer que le solde minimum sur leurs cartes de crédit sont les deux plus mauvais conseils qui leur ont été prodigués. À l’évidence, «les amis ne constituent pas une bonne source de conseils financiers», estime TD Canada Trust.

Vos jeunes clients qui commencent à gagner leur vie cherchent des moyens simples pour épargner ? Vous pouvez les encourager à consulter le nouveau site Web que TD Canada Trust vient de lancer. Pour y accéder, cliquez ici

Des tutoriels audiovisuels et des calculateurs d’épargne offrent des stratégies visant l’atteinte d’objectifs d’épargne à court et à long termes, et illustrent, en dollars, l’efficacité de commencer à épargner tôt. Ce site comprend également des calculateurs d’épargne pour les CELI et les REER qui démontrent comment les cotisations, même minimes, peuvent rapporter gros au fil du temps et fournir d’importantes économies d’impôt si elles sont bien investies.

En apprenant tôt à établir et à respecter un budget, les jeunes adopteront de saines habitudes d’épargne pour toute la vie. « Ces habitudes revêtiront une grande importance lorsque vous assumerez davantage de responsabilités financières telles que le remboursement d’un prêt hypothécaire et la gestion d’un ménage », souligne TD Canada Trust.

Loading comments, please wait.