A A A
Attention

Equifax : défendre les Canadiens contre les risques futurs

13 septembre 2017 | La Presse Canadienne | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

donne_techno_ordinateur_logiciel_425Le Commissariat à la protection de la vie privée a annoncé qu’il plaçait en priorité l’enquête sur le vol massif de données à Equifax afin de s’assurer que les Canadiens soient protégés contre des risques futurs.

Dans un message publié sur son site internet, l’organisme fédéral précise qu’il a l’intention de travailler avec les autorités responsables de la protection des données au Canada et ailleurs dans le monde pour découvrir ce qui a mal tourné.

Le bureau du commissaire a exigé de l’entreprise d’évaluation de crédit qu’elle informe les Canadiens dont les informations personnelles ont été volées le plus tôt possible et qu’elle mette en place des mesures pour les aider.

Equifax a révélé jeudi dernier que la faille dans son système de sécurité avait été découverte au cours de l’été et qu’elle avait compromis les informations personnelles de 143 millions d’Américains, ainsi que d’un nombre indéterminé de Canadiens et de Britanniques. L’entreprise a été mise au fait du problème le 29 juillet, mais a attendu jusqu’au 7 septembre avant d’en informer le public.

TRAVAILLER « JOUR ET NUIT »

Dans un message publié sur la version canadienne de son site internet, Equifax affirme « travailler jour et nuit pour faire le bilan de ce qui s’est produit. » L’entreprise précise que la faille a été colmatée et que le vol d’informations concernant des Canadiens pouvait contenir des noms, des adresses et des numéros d’assurance sociale. Aux États-Unis, le vol touche des noms, des numéros de sécurité sociale, des dates de naissance, des adresses et dans certains cas des numéros de permis de conduire.

« Seulement un nombre limité de Canadiens pourrait avoir été affecté », insiste Equifax.

La compagnie a mis en fonction, la semaine dernière, une page web et un centre d’appels consacrés à la crise, mais elle précise que ceux-ci ne pourront pas aider les Canadiens puisqu’ils ne fonctionnent qu’à partir de numéros de sécurité sociale américains.

La rédaction vous recommande :

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000