A A A

Eric Sprott n’est pas content

25 septembre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les autorités américaines et canadiennes font fausse route en interdisant la vente à découvert des titres financiers, s’insurge Eric Sprott, président-fondateur de la firme Sprott Inc.

« Nous savons déjà que de telles mesures ne fonctionnent pas. Les financières affichaient probablement la pire performance lundi dernier sur les marchés. Et il n’y avait pas de vendeurs à découvert. En fait, ce sont eux qui soutiennent les cours des actions quand les marchés baissent », a indiqué Eric Sprott au cours d’une allocution à Toronto.

Sprott Inc. gère des fonds de couverture qui ont de fortes positions à découvert sur les actions des banques. Eric Sprott a prédit avec succès le marasme dans lequel s’est embourbé le secteur financier américain et enrichi les porteurs de parts de ses fonds. Il se dit «choqué» que le gouvernement des États-Unis injecte des milliards de dollars pour sauver l’industrie des services financiers. Commentant les difficultés de la Washington Mutual Savings Bank, il a déclaré : « Combien d’autres banques allez-vous encore sauver?  Nous sommes en train de devenir un pays socialiste où le système financier appartient à l’État. »

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000