A A A
Inflation

États financiers d’entreprise : lecture simple…

6 mars 2013 | Michel Lavoie

  • envoyer
  • imprimer

Michel Lavoie

Dans le cadre d’une série d’articles, nous aborderons, d’un point de vue fiscal, le sujet des sociétés privées et de leurs actionnaires. Notre objectif est de sensibiliser le conseiller aux différents aspects fiscaux liés aux clients actionnaires de PME.

Nous ouvrons la marche ce mois-ci, donc, avec les états financiers d’entreprise (EFE). Plusieurs conseillers sont souvent pris au dépourvu lorsqu’un client leur soumet des états financiers de sa société par actions pour commentaires. Pas de panique! Le petit guide pratique que nous avons élaboré vous permettra de faire ressortir les points importants et surtout d’en discuter avec votre client actionnaire.

En pratique, il y a quatre types d’EFE : l’EFE maison, l’avis au lecteur, le rapport de mission d’examen et l’EFE audité. La principale différence entre eux est le degré de fiabilité des informations financières contenues dans le document… Il faut faire le tri!

En effet, les EFE fourmillent de renseignements. Le truc, c’est de regarder au bon endroit. Le tableau ci-contre vous présente une démarche facile à mettre en œuvre. À chaque page de l’EFE, des questionnements et des éléments importants sont soulevés afin d’en faire une lecture simple.

Télécharger le pdf >>

En résumé, l’utilisation de ce guide pratique permet une meilleure compréhension de l’utilité des EFE en identifiant certains points d’intérêt pour l’actionnaire. Pourquoi ne pas l’essayer?


Deux questions que le conseiller en sécurité financière devrait poser à son client :

Michel Lavoie, M.Fisc., Pl.Fin., CPA, CA.

Note de l’auteur : Cet article est inspiré du cours PFPI-10, préparé et présenté par l’auteur et par Monique Lemire, M.Fisc., Pl.Fin., CPA, CA, dans le cadre de la formation continue de l’Institut québécois de planification financière.

Note : Ce guide n’est pas exhaustif.

Jean-Guy Grenier

1. Le chiffre d’affaires de votre entreprise, d’ici trois à cinq ans, sera-t-il stable ou en croissance?

2. Selon vous, la forme actuelle de votre rémunération est-elle optimale au plan fiscal?

Jean-Guy Grenier, BAA, CMC, AdmA, Pl.Fin., conseiller principal en planification financière, fiscale et successorale, Desjardins Sécurité financière.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000