A A A
Inflation

États-Unis : les mises en chantier atteignent un sommet de 5 ans

19 décembre 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Si vous vous intéressez à l’évolution de l’économie américaine, cette nouvelle devrait retenir votre attention.

En effet, les mises en chantier de logements aux États-Unis ont fait un bond en novembre pour atteindre leur plus haut niveau en cinq ans, tandis que les permis de construire ont reculé moins que prévu, selon les chiffres du département du Commerce publiés mercredi.

L’indicateur de la construction nouvelle a grimpé de 22,7 % en novembre, avec plus d’un million de mises en chantier par rapport au mois précédent. C’est le plus haut niveau depuis février 2008. Les analystes s’attendaient à une augmentation de 950 000 départs de chantiers.

La croissance enregistrée en novembre provient autant des maisons individuelles (+ 20,8 %) que des logements multiples (+ 26,0 %). « Les mises en chantier ont chuté dans le nord-est des États-Unis, mais elles ont connu de fortes croissances dans le Midwest, le sud et l’ouest du pays », a indiqué Francis Généreux, économiste principal au Mouvement Desjardins.

Le spécialiste ajoute : « L’étonnant niveau de 1 091 000 [mises en chantier] contraste d’ailleurs avec les chiffres les plus récents des permis de bâtir dont le sommet n’est que de 1 039 000 en octobre. Il semble donc que le mois de novembre fait figure de rattrapage après une pause dans les nouvelles constructions, et ce, même si les permis avaient déjà été octroyés. »

Selon M. Généreux, il y a de la place pour que les mises en chantier soient plus fortes que les permis pendant encore quelques mois, mais les deux données devraient tôt ou tard se rejoindre, ce qui entraînera une accalmie des mises en chantier. Une tendance haussière plus modeste devrait alors prendre place.

« Une telle croissance devrait alimenter la hausse du PIB réel au dernier trimestre de l’année. Des gains plus modestes sont à prévoir en 2014 », conclut l’expert.

À lire : États-Unis : le secteur des valeurs mobilières face à six défis

Loading comments, please wait.