A A A

États-Unis : l’immobilier en chute libre

24 décembre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les ventes de maisons neuves ont atteint en novembre un niveau jamais vu depuis 1991, rapporte le Département américain du commerce. Il s’est alors vendu 407 000 propriétés neuves, en baisse de 2,9 % par rapport à octobre. C’est le quatrième mois consécutif qu’on assiste à une telle diminution.

Le recul est supérieur aux prévisions des analystes, qui tablaient sur 415 000 ventes.

En novembre, le prix médian d’une nouvelle propriété se chiffrait à 220 400 $US. Il s’agit :

  • d’un repli de 11,5 % par rapport au prix observé un an plus tôt ;
  • de la baisse la plus importante depuis mars dernier.

Revente : même scénario

De son côté, l’association américaine des courtiers immobiliers que la revente de propriétés a diminué de 8,6 % en novembre par rapport à il y a un an. Au total, 4,49 millions de logements existants ont changé de propriétaire.

Les analystes escomptaient des résultats comparables à ceux d’octobre, où il s’est vendu 4,91 millions.

Au cours de la dernière année, le prix médian d’une propriété existante a plongé de 13,2 % aux États-Unis pour se fixer à 181 300 $. C’est la baisse la plus importante en 40 ans.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000