A A A
Établissements

Excédents chez Desjardins en 2012

25 février 2013 | Fabrice Tremblay

  • envoyer
  • imprimer


Desjardins a terminé son année 2012 avec des résultats similaires à ceux de l’année précédente. Le Mouvement a réussi à générer des excédents de 1 591 millions de dollars, par rapport à 1 582 millions de dollars en 2011, soit une légère hausse de 0,6 %.

Cette bonne performance pour l’année a été atteinte malgré des excédents en baisse au quatrième trimestre. Ceux-ci se sont chiffrés à 325 millions, par rapport à 427 millions au même trimestre l’an dernier, une baisse de 24 %.

En 2012, Desjardins a pu poursuivre la croissance de ses activités. La hausse des revenus d’exploitation provient en bonne partie de l’augmentation des primes nettes, qui sont constituées des primes d’assurance de personnes, de rentes et d’assurance de dommages. Les revenus ont aussi augmenté grâce à la fusion d’activités avec la firme albertaine Western Financial Group inc., qui s’est concrétisée en juillet 2011.

Pour l’ensemble du Mouvement, les revenus d’exploitation se sont chiffrés à 11,3 milliards en 2012, par rapport à 10,9 milliards en 2011, soit une hausse de 3,3 %.

« Je suis très satisfaite de la performance financière de notre groupe financier coopératif en 2012, dit Monique F. Leroux, présidente et chef de la direction de Desjardins. Tout au cours de l’année, nous avons travaillé à améliorer notre offre de service, tant pour le secteur particuliers et entreprises que pour celui de la gestion de patrimoine ou de l’assurance. Je me réjouis aussi de la croissance de nos affaires, comme en fait foi la hausse importante de nos primes d’assurance, le succès du programme de transfert d’entreprises ou encore celui du Prêt-à-conduire, une offre de financement automobile innovatrice », a détaillé Mme Leroux.

Baisse drastique des revenus de placement
Les faibles rendements des marchés obligataires semblent affecter grandement les résultats des placements que Desjardins fait en son nom propre. Les revenus de placement de 2012 ont chuté de 48,1 % par rapport à l’exercice précédent. Ils se sont chiffrés à 1 178 millions de dollars au terme de l’exercice, soit une baisse d’un montant de 1 091 millions de dollars. La baisse est surtout attribuable aux revenus de placement liés aux activités d’assurance de personnes, et ce, en raison de la variation de 1 073 millions de dollars de la juste valeur des actifs servant de soutien aux passifs. Cette baisse a été en presque totalité neutralisée par la diminution des provisions techniques qui y est associée, précise Desjardins.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000