A A A
Attention

Facebook l’été : réseau social pour cambrioleurs?

12 juin 2014 | Yves Rivard | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les cambrioleurs adoreraient se servir des informations publiées sur Facebook pour planifier leurs méfaits. C’est ce qui ressort d’une étude dévoilée par Aviva Canada, qui constate que les vols avec effraction augmenteraient pendant l’été. Faites profiter vos clients de ces conseils à l’usage des futurs vacanciers membres de Facebook.

Chiffres à l’appui, les demandes d’indemnité suivant des cambriolages de domicile seraient en  hausse significative pendant la belle saison. Pour les mois de juillet, d’août et de septembre, le nombre de vols par effraction recensés augmenterait respectivement de 24 %, de 36 % et de 18 % par rapport à février, mois d’accalmie générale pour ce secteur d’activités criminelles.

Vols à la baisse, valeur à la hausse

Le rapport révèle qu’en dépit d’une baisse de la fréquence des cambriolages, la valeur des objets volés serait en hausse. Pour Aviva Canada, la valeur moyenne des règlements pour cambriolage se serait accrue de 27 % au cours des cinq dernières années, « passant de 5695 $ à 7243 $ ». Une hausse attribuée à la valeur grandissante d’objets pouvant être facilement revendus : bijoux, tablettes numériques, ordinateurs portatifs, cellulaires, caméscopes et consoles de jeu.

Toujours selon les mêmes données, la journée privilégiée par les cambrioleurs serait le vendredi, un fait confirmé par les données indiquant un risque plus élevé de 25 % qu’un dimanche, journée sabbatique par excellence. Deuxième journée de prédilection pour la subtilisation : le jeudi, avec un taux d’effraction supérieur de 19 % à celui du dimanche.

À noter que les trois provinces où les cambriolages seraient les plus fréquents sont le Québec, le Manitoba et la Colombie-Britannique. De 2009 à 2013, les propriétaires occupants québécois auraient été victimes de deux fois plus de vols avec effraction que la moyenne nationale.

Tout est dans la prévention

Quelques conseils à suivre :

– ne pas afficher les dates de vacances dans vos médias sociaux, y compris ceux des enfants. Il importe de garder en mémoire que certains de vos contacts peuvent avoir des paramètres de sécurité beaucoup moins rigides que les vôtres;

– renforcer les mécanismes de verrouillage de vos portes et de vos fenêtres;

– mettre en place un dispositif permettant de laisser croire que votre maison est habitée : laisser une voiture devant l’entrée, programmer l’illumination de la maison et du terrain, collecte de la poste et des journaux par un parent, ami ou voisin;

– installer un système d’alarme bruyant ou de lumières clignotantes, et si possible, relié à une centrale alertant les autorités policières;

– tenir un inventaire vidéo de vos biens à l’aide d’une caméra vidéo.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques