A A A
Établissements

Fairfax Financial et son directeur général sous enquête?

5 août 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’homme d’affaires Prem Watsa, reconnu pour ses pratiques d’investissement audacieuses et ses imbriglios juridiques avec les vendeurs à découvert, serait présentement l’objet d’une enquête menée par l’Autorité des marchés financiers (AMF) pour cause de délits d’initiés. Pour l’heure, l’AMF s’est refusée à tout commentaire.

Une mention à cet effet, tapie dans les pages des résultats du second trimestre de Fairfax Financial Holdings présentés le 31 juillet dernier, indique que la compagnie, son chef de la direction, Prem Watsa, et son président, Paul Rivett, seraient sous enquête concernant une transaction ayant eu lieu en sol québécois. Pour l’instant, l’affaire n’impliquerait pas de transactions à titre personnel.

Selon le Financial Post, l’acquisition de la montréalaise Mega Brands par Mattel au coût de 460 millions de dollars pourrait être au cœur de l’enquête en cours. Lors de cette transaction, Prem Watsa et Fairfax comptaient parmi les plus grands actionnaires de Mega Brands. La direction de  Mega Brands et les investisseurs (incluant Fairfax), qui détenaient 39 % des actions, ont tous approuvé l’opération.

L’article cite aussi Jon Levin, partenaire de la firme Fasken Martineau DuMoulin à Toronto, qui souligne que « les enquêtes portant sur les délits d’initiés sont très longues et très exigeantes » et qu’il n’est pas rare de voir les résultats « être dévoilés plusieurs années après la transaction », mettant ainsi en doute la possibilité que la vente de Mega Brands puisse être visée par l’enquête.

Fait à souligner : Fairfax nie toute procédure illégale dans l’affaire en cours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques