A A A
Établissements

Faut-il assumer plus de risques?

16 mars 2017 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

09_risques_0914Les investisseurs institutionnels se tournent vers des actifs plus risqués afin de mieux affronter un contexte de faibles rendements et de marchés volatils, selon un récent sondage de Natixis Global Asset Management.

Les organisations demeurent toutefois conscientes des dangers possibles pour leurs portefeuilles, ainsi que de la nécessité de trouver l’équilibre entre croissance à long terme et besoins en liquidités.

Toujours selon le sondage, 62 % des investisseurs institutionnels pensent pouvoir composer avec le risque de marché à court terme, mais ne se fient pas aux stratégies traditionnelles pour atteindre leurs objectifs de rendement.

Ils augmentent leur répartition en actions et en placements alternatifs, ainsi qu’en actifs « illiquides » et des marchés privés.

TEMPÉRER LES ATTENTES

La moitié des investisseurs institutionnels s’attendent à réduire leurs attentes de rendement dans les 12 prochains mois en raison des défis du marché. Les trois quarts estiment qu’il est plus difficile de générer de l’alpha et 69 % croient qu’elles doivent adopter de nouvelles approches.

Abe Goenka, directeur général de Natixis Global Asset Management Canada, observe que s’ils assument les risques, les investisseurs institutionnels « ont un plan pour gérer leur exposition grâce à un large éventail de stratégies de diversification ».

Nataxis a sondé 500 investisseurs institutionnels dans le monde dont les actifs sous gestion s’élèvent à 15,5 billions de dollars.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000