A A A
Épargne

Femmes et argent : une relation difficile

14 novembre 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Vous percevez un sentiment d’insécurité accru de vos clientes face aux questions financière? Eh bien, ce n’est pas le fruit de votre imagination.

En effet, un sondage de la Banque Nationale révèle que les Québécoises semblent entretenir une relation plus difficile avec l’argent que les hommes.

Ainsi, elles s’estiment moins compétentes en ce qui a trait à la gestion de leurs finances. Elles sont plus nombreuses à penser qu’il s’agit d’une tâche « difficile » (46 % des femmes contre 29 % des hommes), et plus susceptibles que les hommes à croire qu’elles n’ont pas les connaissances nécessaires pour bien gérer leur argent (26 % contre 15 %).

Ce manque de confiance en elles se reflète souvent par un plus grand besoin d’encadrement. Voilà pourquoi les Québécoises sont plus nombreuses (62 %) que les hommes (56 %) à prendre leurs décisions de placement en accord avec un conseiller.

Par ailleurs, 30 % des participantes affirment dépenser plus d’argent qu’elles n’en gagnent, alors que les hommes ne sont que 19 % à déclarer cela. Elles sont aussi plus nombreuses à prétendre vivre de paye en paye : 42 % d’entre elles disent qu’elles ne pourraient pas respecter leurs obligations financières pendant plus de 30 jours si elles perdaient leur emploi. Chez les hommes, cette proportion est de 26 %.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000