A A A

Fiducies de revenu : l’ACFR veut tirer les choses au clair

22 novembre 2005 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(22-11-2005)L’Association canadienne des fonds de revenu(ACFR)a lancéjeudi dernier une campagne de sensibilisation afin de prendre part activementà la consultation portant sur le traitement fiscal des fiducies et delever toute ambiguïté entourant celles-ci.

L’ACFR veut montrer qu’un grand nombre de porteurs de parts sontdes personnes aînées ou des boomers qui préparent leur retraite.Les fiducies, avance l’ACFR, permettent aux personnes âgéesd’accéder à une source de revenu autonome à la retraite.Un site Internet a également été créé.

La campagne vise à sensibiliser les députés fédérauxet provinciaux, à gagner le soutien d’organismes indépendantset à favoriser les communications. Le président de l’ACFR,George Kesteven, espère que sa campagne dissipera le mythe selon lequelles fiducies de revenu sont responsables du ralentissement de l’économiecanadienne.

Le lancement de la campagne coïncide avec la publication d’un sondageIpsos Reid favorable aux fiducies de revenu. Selon l’étude, 66% Canadiens qualifient de «mauvaise idée» l’impositionéventuelle de nouvelles taxes sur les fiducies de revenu.

Selon l’ACFR, des millions de Canadiens détiennent des parts defiducies de revenu, soit directement, soit par le truchement de fonds communsou de caisses de retraite. Au Canada, quelque 220 fiducies de revenu emploient250 000 personnes.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000