A A A
Établissements

Fiera Capital continue d’acheter

12 décembre 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Fiera Capital poursuit sa croissance par acquisition. Mardi, l’entreprise montréalaise a annoncé l’achat de certains blocs d’affaires du cabinet UBS Gestion globale d’actifs (Canada) au montant de 52 millions de dollars comptant. Il s’agit des activités de revenu fixe canadiens, d’actions canadiennes et de mandats équilibrés canadiens.

Le financement de la transaction a été organisé par la Banque Nationale, partenaire de Fiera Capital. L’achat des actifs d’UBS Canada, évalués à environ 8 milliards de dollars, devrait être immédiatement rentable pour Fiera Capital. Elle deviendra ainsi le troisième plus important gestionnaire de placements indépendant au Canada, avec un actif totalisant 63 milliards de dollars.

En entrevue à Bloomberg News en avril dernier, Jean-Guy Desjardins, président du conseil et chef de la direction de Fiera Capital, a dit qu’il visait 100 milliards d’ici 2016.

« Grâce à cette transaction, nous sommes ravis d’ajouter une profondeur accrue à nos équipes de placement et de service à la clientèle déjà très solides. Nous disposons ainsi du talent nécessaire pour continuer à innover et à développer des solutions de placement concurrentielles et taillées sur mesure pour rencontrer et surpasser les besoins diversifiés et changeants de nos clients », a déclaré Jean-Guy Desjardins.

Fiera Capital a été active sur le marché des acquisitions cette année. En avril, elle acheté la firme Natcan pour plus de 300 millions de dollars. En octobre dernier, elle a raflé Canadian Wealth Management. Situé à Calgary, ce cabinet de gestion de patrimoine était une filiale de la Société Générale Private Banking. Les détails financiers de cette transaction n’ont pas été dévoilés.

Les investisseurs ont accueilli sans grand enthousiasme l’acquisition d’UBS Canada. Ils n’ont fait progresser l’action de Fiera Capital que de 0,4 % à 7,53 $.

Loading comments, please wait.