A A A
Affaires

Fiera met la main sur Natcan

28 février 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’action de Fiera Sceptre a bondi de près de 20 % lundi à la Bourse de Toronto. Les investisseurs ont accueilli avec plaisir l’achat du gestionnaire Natcan par Fiera.

Évaluée à 309 millions de dollars, la transaction permettra à Fiera de doubler pratiquement son actif sous gestion, qui passera de 30 à environ 54 milliards de dollars. Ce faisant, elle deviendra l’une des cinq plus importantes sociétés de gestion d’actifs indépendantes au Canada.

« L’acquisition des activités de Natcan s’ajoute à l’assiette établie de nos revenus, nous dote d’une profondeur accrue en recherche et en gestion de portefeuille et vient améliorer une plateforme déjà solide, nous positionnant ainsi pour notre croissance future. Notre but est de devenir rapidement un acteur majeur parmi les gestionnaires d’actifs nord-américain », a déclaré Jean-Guy Desjardins, grand patron de Fiera.

Celui-ci demeurera l’actionnaire de contrôle de Fiera. En contrepartie, la Banque Nationale, maison-mère de Natcan, acquerra un bloc de 35 % du capital de Fiera. La vente de Natcan se traduira, pour la Nationale, par un gain de 177 millions de dollars, ou 1,09 $ par action. Elle bonifiera ses fonds propres d’environ 20 points de base.

La bannière Natcan disparaîtra. Toutes les activités de la société seront intégrées à celle de Fiera. Une quarantaine de professionnels sont actuellement à l’emploi de Natcan.

De son côté, le Mouvement Desjardins soutient la stratégie de croissance de Fiera dont l’objectif est de devenir l’un des principaux gestionnaires d’actifs indépendants au Canada. Cette stratégie demeurera centrée sur « la distribution de fonds très performants à ses clients au moyen du réseau de Desjardins », a souligné Fiera dans le communiqué annonçant la transaction.

Une opération équitable

Puisque certains aspects de l’opération portent sur des arrangements entre Jean-Guy Desjardins et la Banque Nationale, un comité spécial composé d’administrateurs indépendants du conseil d’administration de Fiera a été mis sur pied. Son mandat consistait à examiner et à évaluer l’opération et formuler une recommandation au conseil.

Après consultation de ses conseillers juridiques et financiers, le conseil d’administration de Fiera a déterminé que l’opération était équitable, d’un point de vue financier pour les actionnaires de Fiera. Elle était aussi dans l’intérêt de Fiera. Le conseil a donc recommandé à l’unanimité aux actionnaires de voter en faveur de la transaction.

Établir un partenariat clé

La vente de Natcan à Fiera s’inscrit dans la stratégie de la Banque Nationale de consolider sa présence dans le secteur canadien de la gestion de patrimoine.

« L’opération correspond en tous points à notre plan d’établir des partenariats clés afin d’accroître notre portée dans des secteurs choisis de nos activités de gestion de patrimoine. Elle nous aide également à demeurer axés sur notre activité principale qui consiste à faire croître nos capacités de distribution de services-conseils, ce qui constitue l’une de nos priorités stratégiques », a noté Luc Paiement, vice-président exécutif, Gestion de patrimoine de la Banque Nationale.

En même temps que la clôture de l’opération, la Banque Nationale conclura une convention en matière de vote avec Jean-Guy Desjardins. Elle aura le droit de nommer deux membres au conseil d’administration de Fiera, présidé par Jean-Guy Desjardins. Sylvain Brosseau demeurera président et chef de l’exploitation de Fiera.

Si jamais la Banque Nationale et Jean-Guy Desjardins ne parviennent pas à s’entendre, ce dernier le droit d’obliger la Banque Nationale à acheter 75 % de sa participation indirecte dans Fiera. Le Mouvement Desjardins serait alors tenu de vendre à la Nationale jusqu’à 75 % de sa participation indirecte dans Fiera. Toutes ces opérations se réaliseraient aux cours alors en vigueur.

Fiera a prévu une assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires pour le 29 mars 2012 afin, notamment, d’y étudier une résolution autorisant l’émission des actions de catégorie A devant être émises en faveur de la Banque Nationale à la clôture de l’opération prévue pour le 30 avril 2012.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000