A A A

Financements par actions record au deuxième trimestre de 2006

17 août 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(17-08-2006) Les financements par actions au Canada ont dépassé 25 milliards de dollars pour le premier semestre de 2006, éclipsant les 23,4 milliards de dollars enregistrés lors du même semestre de 2005. Alors que les marchés des actions ont reculé au deuxième trimestre de cette année, les émissions d’actions se sont catapultées à 13,9 milliards de dollars, soit une augmentation de 11,5 % sur trois mois et de 27,2 % sur un an. Ces résultats ont été publiés hier dans le rapport trimestriel Analyse des nouvelles émissions et des opérations sur actions de l’Association canadienne du commerce des valeurs mobilières.

Malgré la robustesse des financements, l’activité n’a pu éviter l’effet de la correction imposée à l’ensemble du marché lors du deuxième trimestre. Les financements des fiducies de revenu et ceux des entreprises des secteurs des ressources naturelles ont été ébranlés par la hausse des taux directeurs et la baisse des prix des produits de base. D’ailleurs, le volume des opérations a aussi dégringolé de 7,6 % à la Bourse de Toronto et de 9,6 % à la Bourse de croissance TSX. Il se peut que les financements aient bien démarré le troisième trimestre, entre autres grâce au marché des actions et aux prix de l’énergie qui récupèrent actuellement du terrain perdu.

Voici les principaux points concernant les nouvelles émissions et opérations sur actions au deuxième trimestre de 2006 :
– Les placements d’actions ordinaires ont atteint 8,8 milliards de dollars, soit une progression de 36,9 % sur trois mois et de 113,5 % sur un an.
– Les émissions de parts de fiducies de revenu ont baissé de 19 % depuis le premier trimestre de 2006 et de 43,7 % depuis la même période en 2005, en totalisant 3,2 milliards de dollars.
– Les financements par actions privilégiées étaient de 1,7 milliard de dollars, soit une hausse de 83,6 % depuis le premier trimestre de 2006 et de 153,8 % par rapport à un an plus tôt.
– Le volume des opérations à la Bourse de Toronto s’est établi à 20,7 milliards, ce qui signifie 7,6 % en moins par rapport au premier trimestre, mais une hausse de 48,9 % depuis la même période en 2005.

Loading comments, please wait.