A A A

Financière Manuvie lance une nouvelle protection de soins de longue durée

9 novembre 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La majorité des Canadiens sont préoccupés au sujet des soins de longue durée, non seulement pour eux-mêmes mais également pour leur conjoint, selon un sondage commandé par la Financière Manuvie. C’est pour répondre à cette inquiétude des aînés en matière de soins que la Financière Manuvie vient de lancer SoinsVie, un produit d’assurance soins de longue durée assorti d’une couverture partagée pour les conjoints.

 « Étant donné le vieillissement de la population, l’allongement de l’espérance de vie et l’augmentation des besoins en matière de soins aux aînés, les Canadiens devraient tenir compte du coût des soins de longue durée en élaborant leur plan de retraite », explique Manuvie. Ce produit leur permettra donc de combler leurs besoins grandissants en matière de soins, tout en préservant leur épargne en vue de la retraite.

La couverture partagée permet au conjoint qui en a besoin, voire aux deux, de recevoir des soins. Que les traitements soient dispensés à la maison ou en établissement, l’assuré touchera une prestation mensuelle qu’il pourra utiliser afin d’obtenir les services qui lui sont nécessaires pour demeurer à la maison. Seront donc compensés les services de soins à domicile professionnels ou autres, les adaptations du domicile et l’acquisition d’appareils médicaux. La prestation mensuelle doublera si les soins doivent être dispensés en établissement.

Dans un sondage de Manuvie, 57 % des personnes âgées de 35 à 75 ans ont déclaré qu’elles craignaient qu’elles-mêmes ou leur conjoint n’aient besoin un jour de soins de longue durée et doutaient d’avoir les moyens financiers suffisant pour les défrayer. Les principales raisons qui motiveraient les Canadiens à se procurer une assurance de soins de longue durée sont la crainte de devenir un fardeau pour la famille(82 %), la possibilité de choisir où les soins seront dispensés(80 %)et la liberté de prendre les décisions(76 %).

Loading comments, please wait.