A A A

Fini les fonds communs pour Vincent Lacroix

18 juillet 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Vincent Lacroix ne pourra plus jamais vendre de fonds communs au Québec. En effet, le comité de discipline de la Chambre de la sécurité financière (CSF) a ordonné, hier, la radiation permanente de l’ex-pdg de Norbourg à titre de représentant en épargne collective.

Cette décision fait suite au plaidoyer de culpabilité de Vincent Lacroix quant à un manquement grave à la déontologie des représentants en valeurs mobilières.

Il a été reconnu coupable d’avoir détourné plus de 9,8 millions de dollars de fonds détenus par ses clients dans des comptes détenus conjointement par lui et son épouse, Sylvie Giguère. Par son geste, Vincent Lacroix s’appropriait ainsi l’argent, contrevenant aux articles 6 et 14 du Règlement sur la déontologie dans les disciplines de valeurs mobilières et aux articles 16 et 84 de la Loi sur la distribution de produits et services financiers.

Rappelons que Vincent Lacroix avait enregistré son plaidoyer de culpabilité, mais qu’il ne s’était pas présenté à l’audition du comité de discipline, le 26 mai 2008, au siège de la CSF, à Montréal.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000