A A A

Flopée de fusions et d’acquisitions

30 janvier 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(30-01-2007)Quatre importantes fusions et acquisitions aux Canada et aux États-Unis ont été annoncées au cours du seul avant-midi de lundi.

Au pays d’abord.
* Abitibi et Bowater fusionnent. Les géants forestiers Abitibi-Consolidated et Bowater vont unir leurs actifs pour donner naissance à la firme AbitibiBowater dont les revenus annuels s’élèveront à environ 9,3 milliards de dollars. Le siège social de la nouvelle société sera situé à Montréal. Par ce mariage de raison, les deux entreprises désirent mieux se positionner afin de répondre aux besoins changeants de la clientèle. En combinant leurs actifs, Abitibi et Bowater pourront livrer une concurrence plus efficace sur un marché qui se mondialise à la vitesse grand V. AbitibiBowater sera la 3e société cotée en bourse en importance en Amérique du Nord dans le papier et les produits forestiers et la 8e en importance dans le monde, rapporte la Presse Canadienne.

* MDS achète Molecular Devices. La firme pharmaceutique torontoise MDS a offert 615 millions de dollars américains dans le but d’acquérir Molecular Devices, de Californie. Celle-ci a répondu «oui» à la proposition, scellant ainsi l’une des plus importantes acquisitions de l’histoire canadienne dans le secteur des sciences de la vie. Depuis quelques années, MDS éprouve des problèmes à faire approuver ses médicaments par la Food and Drug Administration des États-Unis(FDA). En effet, des inspections menées aux laboratoires de MDS à Saint-Laurent et à Blainville ont mis au jour des lacunes en matière de procédures de tests et de contrôle de qualité qui irritent la FDA. Ces contretemps ont coûté des millions de dollars à MDS. Avec l’acquisition de Molecular Devices, qui est parfaitement familière avec les normes de la FDA, MDS espère ainsi mettre un terme à ces onéreuses complications.

Aux États-Unis, deux grosses acquisitions dans le domaine de la finance.
* Merrill Lynch achète First Republic Bank. Dans le but de donner du piquant à sa rentabilité, Merrill Lynch met la main sur First Republic Bank. Cette banque d’affaire de luxe basée à San Francisco se spécialise en gestion de fortune. Chacun de ses clients au détail dispose en moyenne de capitaux de 20 millions de dollars US. Au 30 septembre 2006, First Republic Bank gérait un actif de 16,4 milliards de dollars US. Près de la moitié consistait en dépôts de fonds : 7,9 milliards de dollars. Le reste était investi dans des portefeuilles de prêts(7,6 milliards)et des placements divers(0,9 milliard). Pour devenir propriétaire de cette maison de 43 succursales à San Francisco, Los Angeles, Las Vegas, Boston et New York, Merrill Lynch versera 1,8 milliard de dollars américains.

* Citigroup avale Egg Banking PLC. La transaction se chiffre à 1,3 milliard de dollars US. Propriété de l’assureur britannique Prudential, Egg Banking est une banque en ligne très rentable qui compte plus de trois millions de clients. Egg Banking offre des services Internet de règlement de services, de paiement de cartes de crédit, de souscription d’assurances et de prêts personnels. Mais c’est surtout ses comptes bancaires à intérêt élevé qui la rendent si populaire. Prudential a indiqué que les activités d’Egg Banking bénéficieront à sa rentabilité dès l’exercice 2007. Les profits serviront à alléger la dette de Citigroup.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000