A A A
Baisse économique

Fonds communs : beaucoup de rouge en juin

5 juillet 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

bourse_baisse_364L’incertitude de la reprise mondiale, les difficultés financières de la Grèce et les mauvaises nouvelles économiques en provenance des États-Unis ont porté un rude coup à la performance des fonds communs pour le mois de juin.

Les données préliminaires de Morningstar Canada indiquent que 23 des 24 indices qui pistent les catégories d’actions ont terminé le mois dans le rouge. N’eût été de la forte poussée des deux dernières semaines, les pertes auraient été bien pires.

Commençons par les bonnes nouvelles, qui sont brèves. En juin, le meilleur rendement revient aux actions japonaises, avec + 1,2 %. Suivent l’indice Revenu fixe canadien à court terme (+ 0,2 %) et trois indices du marché monétaire, qui affichent… 0 % chacun.

Tout le reste est négatif, à des degrés divers. L’indice Actions de métaux précieux a subi le plus fort recul du groupe, avec – 6,2 %. « Plusieurs compagnies productrices d’or comme IAMGold Corp. et Yamana Gold Inc. ont vu le cours de leurs actions chuter, en partie à cause du retour de la confiance des investisseurs dans le dollar américain, et des liquidations sur les marchés en général », explique Morningstar Canada.

Avant-dernier avec une perte de 5,9 %, on trouve l’indice Actions de ressources naturelles. Les fonds qui le composent ont souffert de la décision prise par l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

Le 23 juin dernier, l’AIE a annoncé que les pays membres, y compris les États-Unis, devaient puiser 60 millions de barils de pétrole dans leurs réserves afin de compenser la production perdue en Libye, sans quoi les prix du brut auraient pu s’envoler. Cette directive a touché de plein fouet les producteurs canadiens, comme Canadian Natural Resources, qui comptent sur les exportations de pétrole aux États-Unis pour engranger des profits.

On s’en doute, le geste de l’AIE a ébranlé les fonds d’actions canadiennes. L’indice Morningstar qui piste les titres canadiens a reculé de 3 % durant le mois. En même temps, l’indice Actions de PME canadiennes, dont la moitié des actifs inclut des actions de ressources naturelles, a perdu 4 %.

De leur côté, les fonds d’actions étrangères s’en sont mieux tirés. Les indices Actions internationales, Actions américaines et Actions mondiales ont respectivement perdu 1,9 %, 2,2 % et 2,2 %, tandis que l’indice Actions européennes a fléchi de 2,7 %.

L’indice de fonds d’actions étrangères ayant affiché le pire résultat a été Actions de la Grande Chine, avec une perte de 4,5 % sur le mois.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000