A A A

Fonds communs : la gestion active mord la poussière au 3e trimestre

3 novembre 2009 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les fonds communs gérés activement ont connu un difficile 3e trimestre, si l’on se fie aux dernières cartes de pointage SPIVA de la firme Standard and Poor’s. Les cartes de pointage SPIVA, rappelons-le, comparent les fonds à gestion active avec ceux à gestion indicielle au cours d’une période donnée.

Entre juillet et septembre 2009, seulement 36 % des fonds d’actions canadiennes à gestion active et 31,8 % des fonds d’actions à petite et moyenne capitalisation ont affiché un rendement supérieur à l’indice composé S&P/TSX.

Le trimestre a été éprouvant pour les fonds «actifs» qui effectuent des placements en dehors du Canada.  En effet :

  • près de 70 % des fonds axés sur des titres canadiens qui avaient battu l’indice mixte composé S&P/TSX au 2e trimestre ont fait chou blanc au 3e trimestre ;
  • seulement 40,3 % des fonds actifs d’actions américaines ont dépassé le S&P 500.

Et comment se comportent les fonds « actifs » à contenu canadien sur des périodes plus longues ? Pas tellement mieux, constate Standard and Poor’s. En effet, la majorité de ces produits, toutes catégories confondues, sont incapables de faire mieux que leur indice de référence. Ainsi, au cours des dernières périodes de 3 ans et de 5 ans, seulement 12,1 % et 5,9 %, respectivement, des fonds d’actions canadiennes à gestion active ont été en mesure de surclasser l’indice composé S&P/TSX.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000