A A A
Argent

Les gestionnaires de faible et moyenne capitalisation l’emportent

17 octobre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les gestionnaires de faible et moyenne capitalisation ont eu les meilleurs résultats au cours de la dernière année. C’est, du moins, la conclusion du plus récent rapport SPIVA Canada Scorecard, qui compare la performance des fonds communs gérés activement à leurs indices boursiers de référence.

Au cours des 12 mois précédant le 30 juin 2014, seulement 20,46 % des fonds d’action canadiens ont surpassé l’indice composite S&P/TSX. En comparaison, 32,08 % sur trois ans et 35,71 % sur cinq ans ont battu leur indice de référence, qu’il soit question du S&P/TSX Composite Total Return ou du S&P/TSX Capped Composite Total Return.

Selon le rapport, seulement 20 % des gestionnaires de la catégorie de fonds à base d’actions canadiennes ont dépassé l’indice mixte, qui comprend 50 % du S&P/TSX composite, 25 % du S&P 500 et 25 % du S&P EPAC LargeMidCap.

Toutefois, 72 % des fonds d’actions canadiennes d’entreprises à faible et à moyenne capitalisation et 63,64 % des fonds inscrits dans la catégorie revenu et dividendes canadiens ont surpassé leur indice de référence, soit les meilleurs chiffres enregistrés par SPIVA Canada sur le rendement des gestionnaires actifs par rapport aux indices Standard & Poor’s Dow Jones.

Le document révèle un schéma de perte, qui se répète dans toutes les catégories au cours des cinq dernières années, alors que le pourcentage des gestionnaires ayant battu l’indice passe de 72 % à 55,56 %.

Même constat au chapitre des actions étrangères, alors que la majorité des gestionnaires actifs de la catégorie actions internationales ont vu leur rendement se solder en-deçà des indices de référence. Pour être plus précis, 21,21 % d’entre eux ont dépassé leur point de référence pour la période de 12 mois terminée le 30 juin 2014, et seulement 12,77 % des gestionnaires d’actions mondiales ont enregistré des rendements plus élevés que prévus.

Au cours des cinq dernières années, seulement 10 % des fonds d’actions internationales actifs ont réussi à surpasser les indices repères. On note également que 5,26 % des fonds d’actions mondiales et 5,13 % des fonds d’actions américaines actifs se sont positionnés au-delà des repères des indices S&P EPAC LargeMidCap, S&P Developed LargeMidCap et S&P 500.

Si 35,58 % des gestionnaires d’actions américaines ont surpassé l’indice au cours des douze derniers mois, seulement 1,47 % d’entre eux ont atteint cet objectif au cours des trois dernières années.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques