A A A
Argent

Fonds communs : les investisseurs ignorent combien ils paient

24 janvier 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

questions_decisions_choix_425Les investisseurs canadiens ont une connaissance limitée de ce qu’il leur en coûte pour détenir des parts de fonds communs, affirme ING Direct. La banque s’appuie sur un récent sondage Angus Reid qui montre que 45 % des Canadiens ne sont pas certains du montant des frais de gestion annuels qu’ils paient pour leurs fonds communs.

De plus, 28 % ne sont pas en mesure d’indiquer, ne serait-ce qu’approximativement, ce qui constitue selon eux des frais raisonnables.

Cependant, la dernière récession semble avoir incité les Canadiens à jouer un rôle plus actif et à prendre des décisions mieux éclairées en ce qui touche leurs placements. Selon le sondage, à la suite de la récession, 39 % des participants se demandent s’ils ont investi dans les bons produits, et près du quart (24 %) sont à la recherche d’une façon plus simple et sûre d’épargner en vue de la retraite.

Une majorité des personnes interrogées (58 %) ont indiqué que le choix d’un fond commun pour un REER n’est pas aussi simple et facile qu’il pourrait l’être, et 36 % ont dit trouver le processus frustrant ou stressant. « Le fait de n’avoir tout simplement pas assez de temps pour se renseigner constitue le principal obstacle au moment de décider quel fonds choisir », comment ING Direct.

La banque en ligne profite de la publication de ce sondage pour faire mousser ses trois nouveaux fonds gérés de manière indicielle. Nommés « Fonds à viser », ces produits équilibrés sont composés des indices suivants : S&P/TSX 60 (titres canadiens), S&P 500 (titres américains), DEX (obligations canadiennes) et MSCI EAFE (titres internationaux).

La pondération de chacun de ces indices varie selon le fonds retenu. Par exemple, le Fonds à viser Catégorie équilibré contient 40 % de DEX, 20 % de S&P/TSX 60, 20 % de S&P 500 et 20 % de MSCI EAFE.

« Un souci de simplification et la capacité d’offrir un produit à faible coût ont motivé la décision d’ING Direct de faire des fonds communs de placement indiciels équilibrés et diversifiés son seul produit de fonds communs de placement », explique l’institution financière.

Curieusement, ING Direct ne mentionne pas le ratio de frais de gestion de ses fonds dans son communiqué. Il se chiffre à 1,07 %, alors que la moyenne pour les fonds équilibrés canadiens se situe à 2,6 %.


Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000