A A A
Calculatrice

Fonds communs : les investisseurs préfèrent les frais intégrés

1er octobre 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les Canadiens manifestent des sentiments partagés en ce qui concerne les frais qu’ils doivent payer pour investir dans des fonds communs.

Selon une enquête de l’Institut des fonds d’investissement du Canada (IFIC) :

* 51 % des investisseurs préfèrent le modèle canadien des frais intégrés, qui est le plus répandu actuellement.

* 41 % aimeraient mieux verser un paiement direct à leur conseiller.

Fait à noter, quand on leur a demandé s’ils conserveraient leur conseiller si le paiement direct entraînait une hausse des frais, seulement 16 % des investisseurs ont déclaré que, oui, ils poursuivraient leur relation d’affaires avec lui.

En réponse à cette sensibilité des participants, l’IFIC signale que, aux États-Unis, le passage aux frais directs sur ce marché a entraîné une hausse des coûts pour de nombreux investisseurs. « Étant donné ce que nous savons des avantages du conseil, nous devons tenir compte de ces conséquences et faire preuve de prudence au moment de réfléchir à une politique de réglementation », prévient l’IFIC.

Autrement, les investisseurs continuent d’avoir un niveau de confiance élevé envers leur conseiller en matière de fonds communs. Presque à l’unanimité (94 %), les participants se fient à la fiabilité des recommandations de leur conseiller et 90 % ont reconnu qu’ils obtiennent de meilleurs rendements que s’ils investissaient eux-mêmes.

Lorsque vient le moment de soupeser les possibilités d’acheter des parts de fonds, encore une fois, une vaste majorité d’investisseurs (83 %) choisissent de s’adresser directement à leur conseiller. Près des deux tiers (63 %) consultent leurs bulletins et 55 % vont visiter leur site Web.

Quant aux produits eux-mêmes, l’IFIC a demandé aux porteurs de parts de noter leur niveau de confiance par rapport à la capacité de chaque produit à les aider à atteindre leurs objectifs financiers. Les fonds communs de placement ont obtenu un niveau de confiance de 81 %, contre 65 % pour les CPG, 61 % pour les obligations, 57 % pour les actions et 33 % pour les FNB.

Pour consulter l’enquête de l’IFIC sur la confiance des investisseurs à l’égard des fonds communs, cliquez ici

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000