A A A
Épargne

Fonds de travailleurs : Québec ne se substituera pas à Ottawa

10 avril 2013 | La rédaction

  • envoyer
  • imprimer


Selon le quotidien La Presse, le gouvernement Marois n’a absolument pas l’intention de pallier le départ d’Ottawa dans le financement du Fonds de solidarité de la FTQ.

Au récent budget fédéral, le gouvernement Harper a indiqué qu’il allait retirer progressivement l’avantage fiscal qu’il accordait aux fonds de travailleurs qui se retrouvent à plus de 90 % au Québec.

Lors de sa réaction au budget Flaherty, le ministre québécois des Finances, Nicolas Marceau, avait déclaré que Québec n’allait pas renflouer l’absence de la participation d’Ottawa. Les deux paliers de gouvernements accordent chacun un 15 % de déduction supplémentaire aux sommes investies dans des REER par l’intermédiaire du Fonds de solidarité de la FTQ ou du Fondaction de la CSN.

« Depuis quelques jours Michel Arsenault, le président de la FTQ, laisse entendre que Québec évalue la possibilité d’une telle intervention, qui coûterait à terme 300 millions au trésor québécois », écrit La Presse. Or, des sources gouvernementales auraient confirmé au quotidien montréalais qu’il n’en est « absolument pas question ».

Loading comments, please wait.