A A A
Justice

Fonds Évolution : recours collectif contre la Caisse entendu

25 novembre 2010 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

justice_loi_cour_statue_425Réal Ouimet, l’ancien directeur du service de police de Bromont qui a perdu 310 000 $ dans l’affaire Norbourg, entame officiellement jeudi matin ses démarches visant à intenter un recours collectif contre la Caisse de dépôt et placement du Québec, au nom des quelque 9200 victimes de Vincent Lacroix.

La Cour supérieure a commencé à entendre sa requête lui demandant d’autoriser un recours collectif contre la Caisse. Les détenteurs des fonds Évolutions à la Caisse réclament 78,5 millions de dollars à cette dernière.

Voici des extraits d’un document dont Conseiller.ca a obtenu copie :

(début du document)

Nous poursuivons la Caisse dans ce recours collectif parce que :

• Nous avions confié en toute confiance nos épargnes à la Caisse.

• Les fonds Évolution, c’était pour nous la Caisse/CDPQ.

• La Caisse devait agir en tout temps en bon père de famille.

• La Caisse n’a pas agi avec diligence en transférant nos épargnes à l’acheteur Norbourg Gestion d’actifs.

• La Caisse a manqué à son obligation de protection des Québécois qui lui avaient fait totalement confiance.

• La Caisse devait sécuriser le transfert de ses fidèles clients depuis 1995, les épargnants des fonds Évolution.

• La Caisse, de par sa négligence, est totalement responsable des pertes financières que nous avons subies.

• Nous voulons démontrer par le recours collectif que la Caisse nous a trompés et la Caisse de dépôt et de placement du Québec doit être reconnue responsable des pertes financieres et des dommages causés aux milliers d’épargnants qui lui avaient fait confiance.

• La Caisse a reçu 4 soumissionnaires pour la vente de ses affaires (fonds Évolution et Partenaires Cartier) :
o Desjardins
o Industrielle Alliance
o Standard Life
o Dundee

Pourquoi avoir vendu à Lacroix ?

« Nous sommes une entreprise québécoise, partenaire de Services financiers CPDQ, filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec. Nos bureaux étant situés à Montréal et à Québec, nous sommes plus proches de vos besoins et pouvons ainsi mieux vous conseiller. » –  extrait de la brochure marketing des Fonds d’investissement Évolution.

(fin du document)

Rappelons que la Caisse de dépôt et placement du Québec détenait 80% des actions de Capital Teraxis, qui gérait les fonds Évolution. En décembre 2003, l’institution les a vendus à Norbourg Gestion d’actifs pour 6 millions de dollars.

Réal Ouimet, qui a dirigé pendant 28 ans le service de police de Bromont, en Estrie, a appris en août 2005, à peine deux ans après avoir pris sa retraite, qu’il avait perdu tout l’argent qu’il avait investi dans ces fonds. Des 310 000 $ qu’il a perdus, M. Ouimet a pu depuis en récupérer 20 000 $.


Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000