A A A

Forte progression des ventes de fonds en janvier

16 février 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(16-02-2007)Les ventes nettes de fonds communs ont dépassé le cap des 4 milliards de dollars en janvier 2007, constate l’Institut des fonds d’investissement du Canada(IFIC). C’est 52 % de mieux que l’année précédente et le meilleur score pour un mois de janvier en 10 ans.

Ces données laissent croire que l’industrie des fonds communs se dirige vers un record pour la saison des REER. En décembre et en janvier 2006, les ventes nettes ont atteint 3,2 milliards de dollars. Cette année, l’IFIC a déjà enregistré des ventes nettes de plus de 7 milliards au cours de ces deux mois.

Les investisseurs ont liquidé leurs parts de fonds canadiens pour se diriger à l’étranger. Les ventes nettes de fonds américains, par exemple, se sont établies à 168 millions, alors que l’an dernier on était en situation de rachats nets(- 145 millions). Les fonds internationaux ont attiré pour 414 millions de dollars de capital, soit 120 % de plus qu’en janvier 2006. Dans la catégorie «équilibré mondial», les ventes nettes ont été de 976 millions de dollars cette année, tout un bond sur les 456 millions de janvier 2006.

Du côté canadien, les fonds équilibrés s’en sont bien tirés, affichant des ventes nettes de 777 millions, en hausse de 32 % sur l’an dernier. Cela aide à compenser le recul des fonds d’actions canadiennes, qui sont en situation de rachats nets de 743 millions de dollars(- 356 millions en 2006). Les fonds de dividendes et de revenu ont eux aussi encaissé une raclée. En 2006, les ventes culminaient à 666 millions. Cette année, on en n’a vendu que pour 131 millions. Les fonds d’obligations canadiennes n’ont guère fait mieux, leurs ventes nettes passant de 476 à 96 millions.

Parmi les cinq plus gros joueurs membres de l’IFIC, seule la Société financière IGM affiche un ralentissement des ventes par rapport à janvier 2006. On note par ailleurs la solide performance des fonds AIM Trimark, qui présentent des ventes nettes de 3 millions de dollars. Cela semble peu, mais il faut comparer ce résultat aux rachats nets de 396 millions qu’AIM Trimark subissait l’an dernier. Même scénario pour les fonds de la CIBC, dont les ventes nettes ont été de 120 millions de dollars, contre – 13 millions en 2006.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000