A A A
Argent

Frais de condo : 45 % des acheteurs ne pourraient se permettre une hausse

30 novembre 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Vos clients qui désirent acheter un condo ont intérêt à scruter les documents de gestion de la copropriété qu’ils convoitent avant de déposer une offre d’achat.

En effet, s’ils sont attirés par de bas frais mensuels de condos, cela peut masquer un déficit d’entretien de l’immeuble. Et, quelques mois après s’être installés, voilà qu’on leur réclame des « cotisations spéciales » afin de procéder à des réparations d’urgence.

Si l’on se fie au Comité consultatif sur la copropriété, qui s’est penché sur cette question, cette triste situation est plus fréquente qu’on ne le croie.

Dans le même ordre d’idées, un récent sondage de TD Canada Trust révèle que près de la moitié (45 %) des acheteurs de copropriété de Montréal ne pensent pas pouvoir se permettre une hausse de ces frais. De plus, 64 % des personnes sondées n’ont pas compris que les frais de copropriété peuvent augmenter en tout temps. Vos clients font-ils partie de ces propriétaires qui vivent sur le fil du rasoir?

Comme les fonds de prévoyance de nombreuses copropriétés sont sous-capitalisés, les acheteurs de copropriété seraient avisés de créer une réserve dans leur budget en cas de dépenses inattendues, et d’établir un fond d’urgence pour faire face aux charges spéciales qu’ils pourraient devoir payer.

Certes, devenir copropriétaire peut permettre à vos clients d’accroître leur valeur nette pour l’avenir. Mais il peut aussi y avoir des avantages à attendre et à épargner pour un versement initial plus élevé, souligne TD Canada Trust.

En effet, une mise de fonds plus élevée peut réduire le montant qu’ils paieront en intérêt pendant la durée de leur prêt hypothécaire. Si ce versement initial représente plus de 20 % du prix d’achat, ils n’auront pas à souscrire une assurance prêt hypothécaire à proportion élevée.

« Lorsque vous comparez l’achat d’une copropriété à la location, vous devez inclure tous les coûts, y compris le prix d’achat de votre copropriété, le montant de votre versement initial, les frais de copropriété, les impôts fonciers, les réparations ou les rénovations à court terme, les taux d’intérêt et l’assurance, et les comparer à ceux de votre location actuelle. Évidemment, il vous faut aussi attribuer une valeur au plaisir et à la satisfaction de devenir propriétaire de votre propre demeure », conclut TD Canada Trust.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000