A A A

Fusion des fonds NordOuest et Ethical

21 septembre 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le Mouvement Desjardins et les centrales de credit unions des provinces du Canada créent une co-entreprise qui s’occupera de commercialiser les fonds NordOuest, propriété de Desjardins, et les fonds Ethical, que détiennent les credit unions.

Cette nouvelle entreprise, dont le nom reste à être défini, cumulera des actifs sous gestion de 5,5 milliards de dollars, ce qui la placera au 21e rang des sociétés de fonds communs au pays. Elle aura son siège social à Toronto. Toutefois, la Ethical Funds Company maintiendra sa principale place d’affaires à Vancouver et les Fonds Mutuels NordOuest, à Toronto. Les équipes de vente des deux entreprises demeureront en place à travers le pays.

Desjardins qualifie partenariat d’« étape significative » dans le renforcement du mouvement coopératif financier au pays. « Cette entente repose sur de solides valeurs communes en matière de coopération et de développement durable, et elle constitue une occasion unique de favoriser la croissance des Fonds NordOuest », a indiqué Alban D’Amours, pdg du Mouvement des caisses Desjardins.

L’équipe de direction de la nouvelle entreprise sera constituée de cadres supérieurs des fonds NordOuest et de la Ethical Funds Company. Don Rolfe, président et chef de la direction de la Ethical Funds, occupera le poste de chef de la direction, alors que Michael Butler, président et chef de l’exploitation de Fonds Mutuels NordOuest, agira à titre de chef de l’exploitation.

Selon Don Rolfe, cette fusion permettra aux fonds Ethical de consolider leur marché en profitant de la visibilité et de la crédibilité des produits de Desjardins. Quant aux fonds NordOuest, ils espèrent tabler sur la croissance de l’investissement responsable, un secteur que les fonds Ethical occupent de manière prépondérante depuis plusieurs années.

Les fonds NordOuest et les fonds Ethical seront la propriété à parts égales du Mouvement Desjardins et des centrales de credit unions. La vente des produits des deux entités se poursuivra sous leur marque de commerce respective et par l’entremise de leurs réseaux de distribution actuels. De plus, les produits de l’un et l’autre partenaire seront distribués dans le réseau de distribution de leur partenaire respectif.

La transaction doit recevoir l’approbation des autorités réglementaires. Elle devrait être complétée avant la fin de 2007.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000