A A A

Fusions bancaires : Goodale cherche des appuis

28 juillet 2005 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(28-07-2005)Le ministre des Finances, Ralph Goodale, a envoyé une lettre aux partisd’opposition afin de s’assurer de leur appui dans le dossier dela fusion des banques.

Cet appui sera nécessaire si le gouvernement veut mettre de l’avantle projet. Rappelons qu’Ottawa considère la fusion des banquescomme une façon de les rendre plus compétitives au niveau international.

Il semble maintenant que seuls les conservateurs soient en faveur du projet,mais avec quelques réserves. Le Nouveau Parti démocrate, quantà lui, refuse de donner son accord sans connaître les répercussionsd’une transaction évaluée à plus de 5 milliards de dollars.Il craint, comme certains autres, que les fusions désavantagent les petiteset moyennes entreprises qui voudraient obtenir des prêts.

Le critique conservateur en Finances, Monty Solberg, croit que les banquesdoivent d’abord fournir des garanties aux clients et assurer que les fusionsn’engendreront pas de réductions massives d’emplois et de succursales.

Si les libéraux arrivent à faire passer le projet, la fusiondes banques pourrait devenir une réalité dès l’annéeprochaine.

Loading comments, please wait.