A A A
Justice

Gare à la fraude à l’approche des Fêtes

15 décembre 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

donnee_identite_vol_ordinateur_425Plus de la moitié (54 %) des Canadiens disent être plus préoccupés aujourd’hui par le vol d’identité qu’ils ne l’étaient il y a un an, selon une récente étude d’Equifax sur les habitudes de dépenses en ligne et en magasin.

L’enquête montre également que près de la moitié (49 %) d’entre eux affirment être inquiets concernant le vol d’identité lorsqu’ils effectuent des achats. Au cours des 18 derniers mois, Equifax a d’ailleurs reçu plus de 180 rapports de violation de données impliquant des entreprises de toutes les tailles.

Malgré tout, 75 % des acheteurs planifient faire leurs emplettes de Noël en ligne cette année, selon la firme.

DES MESURES POPULAIRES…

Pour réduire le risque de vol d’identité ou de fraude, quatre Canadiens sur cinq (81 %) ont pris au moins l’une des huit mesures suivantes au cours des 12 derniers mois :

  • Vérification plus serrée des relevés de cartes de crédit (53 %);
  • Mise à jour des mots de passe (41 %);
  • Plus grande prudence dans le partage de leurs informations personnelles sur les médias sociaux (34 %);
  • Installation de logiciels de sécurité (27 %);
  • Paiement comptant plus souvent (21 %);
  • Vérification du dossier de crédit (15 %);
  • Moins de magasinage en ligne (15 %);
  • Achat d’un produit contre le vol d’identité (4 %).

… MAIS INSUFFISANTES

Toutefois, ces réflexes de prudence risquent fort de ne pas suffire, met en garde John Russo, chef de la protection de la vie privée à Equifax.

« Nous savons que ces criminels sont plus actifs durant les fêtes, alors que les consommateurs achètent des cadeaux. Nous les encourageons donc à être plus prudents lorsqu’ils magasinent en ligne et à vérifier leur dossier de crédit régulièrement. »

« Il est bien de voir que de plus en plus de Canadiens commencent à investir dans des produits contre le vol d’identité, car la surveillance de crédit est l’une des meilleures façons de repérer proactivement toute activité inhabituelle utilisant votre crédit ou votre identité », ajoute John Russo.

UN PRÉJUDICE DE 15 à 30 G$ PAR AN

Selon le Centre antifraude du Canada, moins de 5 % de toutes les victimes de fraude rapportent l’incident à la police. Au pays, les crimes liés à ce fléau représenteraient des sommes de 15 à 30 G$ annuellement.

À noter que l’Agence de la consommation en matière financière du Canada offre des conseils sur la façon de se protéger contre la fraude d’identité.

Les 12 escroqueries du temps des Fêtes

Pour vous aider à protéger vos renseignements personnels, le site web de l’Association des banquiers canadiens propose une liste de vérification de 12 escroqueries particulièrement fréquentes à Noël.

  • Carte de vœux toxique. Un virus sera introduit dans votre ordinateur si vous cliquez dessus. Ouvrez seulement une carte si vous en connaissez l’expéditeur et si elle provient de son adresse électronique habituelle.
  • Sur les médias sociaux. Évitez les concours et confirmez l’identité de tout « membre de votre famille » ou « ami » qui vous demande de l’argent.
  • Causes factices. On vous demande l’argent? Si vous avez un doute, l’Agence du revenu du Canada recense les organismes de bienfaisance enregistrés.
  • Faux détaillants en ligne. Les entreprises sérieuses ne demandent vos renseignements personnels qu’une fois la transaction initiée. Tenez-vous aux bannières reconnues lorsque vous magasinez en ligne.
  • Sites web frauduleux. Lors du magasinage en ligne, assurez-vous que la connexion est sécurisée : le site doit afficher le symbole d’un cadenas fermé ou l’adresse du site doit commencer par https:// plutôt que http://.
  • Remerciements injustifiés. Selon le Centre antifraude du Canada, les escrocs ont souvent recours à la technique consistant à remercier un individu pour un don qu’il n’a jamais fait et en lui demandant ensuite des renseignements personnels.
  • Livraisons manquées. Faites attention à tout avis électronique de livraison qui semble suspect, car de tels messages peuvent contenir des maliciels. Pour en savoir plus, consultez le site de Postes Canada.
  • Points d’accès sans fil. Évitez de vous connecter aux points d’accès sans fil dans les centres commerciaux.
  • Textos des Fêtes. N’échangez jamais de renseignements personnels par SMS et supprimez tout texte que vous recevez demandant une confirmation de compte.
  • Applications dangereuses. Achetez les applications pour votre appareil mobile seulement auprès de détaillants reconnus.
  • Fraude sentimentale. La forte fréquentation des sites de médias sociaux, de réseautage et de rencontres peut vous rendre vulnérable aux fraudes sentimentales.
  • Arnaque des grands-parents. Visant les aînés, un escroc se fait passer pour le petit-fils ou la petite-fille en détresse et demande de l’argent.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques