A A A
Attention

Gare aux faux employés de Revenu Canada!

23 février 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

conseiller_requin_fraude_horizontal_425Des fraudeurs profitent actuellement de la période de production des déclarations de revenus pour tenter d’escroquer les contribuables, mettent en garde la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et l’Agence du revenu du Canada (ARC).

« Ces derniers reçoivent un appel ou un courriel de personnes se faisant passer pour des employés de l’ARC, mais il s’agit en réalité d’arnaqueurs », expliquent-ils.

Ceux-ci disent aux contribuables qu’ils doivent rembourser de l’argent à l’agence ou qu’ils sont admissibles à un remboursement d’impôt. Dans certains cas, ils peuvent même les menacer d’arrestation ou de peines d’emprisonnement s’ils n’envoient pas de l’argent ou ne fournissent pas des renseignements personnels ou financiers immédiatement.

« Les escrocs sont toujours à la recherche de nouvelles façons de soutirer de l’argent ou des renseignements personnels », avertit Todd Shean, commissaire adjoint aux Services spéciaux de la police fédérale de la GRC.

QUE FAIRE?

« La sensibilisation de la population en matière de fraude est très importante », souligne-t-il, ajoutant qu’il s’agit « d’un des moyens les plus efficaces de se protéger ».

« Plus vous en savez sur une fraude en particulier, moins il y a de risques que vous en soyez victime! », soutient-il.

De son côté, l’ARC précise que si l’un de ses agents téléphone à un contribuable, « il devra d’abord confirmer [son] identité et [lui] demandera pour cela certains renseignements personnels, comme [sa] date de naissance et [son] adresse ».

Avant d’envoyer de l’argent ou de fournir tout renseignement personnel, l’Agence recommande au public de vérifier, entre autres, l’identité de l’appelant. Comment? En notant son nom, son numéro de téléphone et l’emplacement de son bureau, puis en confirmant avec l’ARC que cette personne est bien l’un de ses employés en téléphonant au 1-800-959-7383 (pour les particuliers).

De manière générale, sachez que, avant de téléphoner, l’ARC contactera un contribuable par écrit au moyen d’une lettre ou d’un courriel lui demandant de vérifier son courrier en ligne.

Quelques trucs pour déjouer une arnaque

En cas de doute, il faut savoir que l’ARC ne peut pas :

  • demander des renseignements concernant un passeport, une carte d’assurance-maladie ou un permis de conduire;
  • demander de lui envoyer des renseignements personnels par courriel;
  • envoyer par courriel un lien demandant de remplir un formulaire en ligne et d’y fournir des renseignements personnels ou financiers;
  • envoyer par courriel ou par message texte un lien menant à un remboursement;
  • fixer une rencontre dans un lieu public pour recevoir un paiement;
  • exiger un paiement immédiat par carte de crédit prépayée;
  • menacer de faire arrêter une personne ou de la faire mettre en prison sur-le-champ.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.