A A A
Attention

Gare aux promesses farfelues…

2 décembre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Dans le cadre de son programme de cybersurveillance,  l’Autorité des marchés financiers (AMF) met en garde les investisseurs québécois contre le site Web gimsafeinvestor.com et la société Galaxy Investment Management Limited qui l’administre.

Ceux-ci auraient notamment sollicité les consommateurs à partir d’un site de petites annonces sur le Net en proposant divers plans d’investissement dans des « portfolios » spécialisés offrant des rendements garantis extrêmement élevés, pouvant atteindre 1000 % en 21 jours.

En plus de présenter ces plans trop beaux pour être vrais, le site gimsafeinvestor.com propose un programme de référencement qui offre une rémunération.

Agissements illégaux

Après vérification par les enquêteurs de l’Autorité, il semble qu’une partie de son contenu, en particulier son adresse physique et son logo, provient de divers sites de sociétés détenant des autorisations pour agir ailleurs dans le monde.

Tous ces agissements sont illégaux, avertit l’AMF. En effet, le site et la société ne sont pas inscrits auprès d’elle et ne bénéficient d’aucune dispense leur permettant de solliciter des investisseurs au Québec.

Par ailleurs, la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario a également publié sur sa liste noire une mise en garde envers Galaxy Investment Management (en anglais).

Éviter d’être victime

Rappelons que, sur Internet ou « physiquement », offrir des investissements est une activité réglementée. La personne ou la compagnie qui offre d’investir doit être inscrite auprès de l’Autorité. Afin d’éviter d’être victimes de ce type d’approche, les clients doivent donc vérifier que cette personne ou cette compagnie est bel et bien inscrite au registre des entreprises et individus autorisés à exercer.

Les investisseurs qui pensent avoir été la cible ou avoir détecté une activité qui leur semble illégale peuvent communiquer avec le Centre d’information.

À noter que le site Web de l’Autorité donne plusieurs conseils pour déjouer la fraude.

Loading comments, please wait.